L'art du faux - Vidéo Ina.fr

L'art du faux

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

L'art du faux

Tel quel

video 25 juil. 1967 1718 vues 32min 29s

C'est l'univers des faussaires que nous allons découvrir à travers les témoignages de peintres, de critiques d'art et une affaire de faux tableaux. - A Paris, au ministère de l'intérieur à la sous-direction des affaires économiques et financières, le commissaire BENAMOU enquête dans l'univers du faux. Il explique que la police s'intéresse à tout ce qui est délictueux. Il y a eu beaucoup d'affaires au lendemain de la libération. La dernière affaire a éclaté il y a quelques semaines à la galerie la Palette bleue. Des américains ont dénoncé un certain nombres d'oeuvres exposées comme étant des faux. Conférence de presse donnée par M. ROMANET. Il explique ce qui s'est passé. Des journalistes posent des questions. - Krinka est peintre et yougoslave. Elle peint des poulbots en haut de la butte Montmartre. Ses clients sont des touristes. Elle estime qu'elle vend des peintures commerciales. Elle n'est pas connue et ne vend pas ses propres toiles abstraites. Les gens cherchent une explication. Les gens aiment la logique ce que n'est pas la peinture. Elle fait des séries de poulbots. Si on aime la peinture on ne peut pas l'abandonner. - Jean-Pierre SHEKRAME dans son atelier peignant en faisant une projection de peinture sur un objet. Il pense que la technique avec le pinceau est dépassée. Il a "été aux beaux-arts et a fait l'atelier de Fernand LEGER". Il pense que le pastiche est un hommage. Il pensait qu'il n'était pas un bon peintre et qu'il n'arriverait à rien. Il a pensé que "c'était comme s'il écrivait un poème dans une langue étrangère" en faisant un pastiche de tableau contemporain. Les gens achètent des signatures. Faux Picasso peint par le faussaire. - André MICHEL expert en peinture pendant la Seconde Guerre mondiale pour camoufler d'autres activités. Ce métier lui avait permis de justifier ces déplacements. - Monsieur CRESPELLE donne son point de vue sur le critique en le comparant à l'expert. Il montre un tableau de VUILLARD pour étayer son argumentation. Pour un critique il y a des faux qui sont très beaux. Le fausssaire a une technique mais pas de génie. - Interview de Guy des CARS à propos de son intérêt pour les faussaires. Le docteur RUDINESCO a amassé une collection de tableau impressionante. il rappelle comment il a constitué sa collection. Tableaux accrochés aux murs dans sa maison.

Émission

Tel quel

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Pierre Nivollet

participant

André Michel
Jean Paul Crespelle
Krinka-peintre
Jean Pierre Shecrame

AdBlock activé!