Le jour où le Sud a gagné sa liberté : l'Afrique française - Vidéo Ina.fr

Le jour où le Sud a gagné sa liberté : l'Afrique française

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Le jour où le Sud a gagné sa liberté : l'Afrique française

Le jour où le sud a gagné sa liberté

video 28 janv. 2018 238 vues 51min 37s

Dernier volet d'une trilogie sur la fin de l'empire colonial français. Ce troisième documentaire retrace les évènements qui ont conduit à la proclamation de l'indépendance du Sénégal et, dans son sillage, de la plupart des anciennes colonies françaises en Afrique sub-saharienne, et décrit les moyens utilisés par Jacques Foccart, principal collaborateur du Général de Gaulle pour les affaires africaines, pour que la France conserve son hégémonie et ses intérêts financiers en Afrique. Le document met également en exergue les rôles joués par Léopold Sédar Senghor, président du Sénégal, et Félix Houphouët-Boigny, premier chef d'État de la Côte d'Ivoire, et s'articule en plusieurs chapitres, matérialisés par des cartons infographiques : "L'Afrique française", "L'éminence noire de l'Elysée", "Référendum", "Indépendances", et "Le système Foccart". Ces différentes parties reviennent notamment sur les parcours des trois protagonistes que sont Foccart, Senghor et Houphouët-Boigny, et décryptent les grandes étapes de la décolonisation et de la mise en place de la "Françafrique" avec : les liens entre Charles de Gaulle et le continent Africain sub-saharien après l'appel du 18 juin 1940, le contexte géographique, social, économique et historique des territoires français en Afrique subsaharienne à la fin des années 50, la mise en place par le Général de Gaulle d'une "diplomatie de l'ombre" avec, à sa tête, Jacques Foccart, les premières étapes de la construction européenne, le référendum de 1958 qui aboutit à la création de la communauté française, les cas de la Guinée française dirigée par Ahmed Sekou Touré et de la Fédération du Mali, le système Foccart avec pour exemples les arrivées au pouvoir de Fulbert Youlou au Congo, d'Omar Bongo au Cameroun, et de Jean-Bedel Bokassa en République centrafricaine, et la guerre cachée au Cameroun. Le document se clôt sur le constat de l'influence encore vive des relations franco-africaines et leurs dérives sur les présidences successives de la Vème République.Le commentaire sur des images d'archives, des photographies, et des infographies (cartographies et banc-titre) alterne avec des scènes de reconstitution d'entretiens entre Léopold Sédar Senghor et Félix Houphouët-Boigny, et entre Jacques Foccart et le Général de Gaulle.

Émission

Le jour où le sud a gagné sa liberté

Production

France Télévisions

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel, Et la suite production

Générique

réalisateur

Laurent Joffrin
Laurent Portes

chef de production

Nancy Emmanuelle Gille

auteur de la musique pré-existante

Michel Magnien

interprète

François Clavier
Modeste Nzapassara
Daniel Kenigsberg
Cheikna Sankare

dvd
cd
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!