Pierre Bellemare : 2ème partie - Vidéo Ina.fr

Pierre Bellemare : 2ème partie

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Pierre Bellemare : 2ème partie

Télé notre histoire

video 19 sept. 1999 919 vues 51min 45s

Deuxième partie de l'entretien avec Pierre BELLEMARE durant lequel il évoque sa carrière professionnelle la plus récente. Homme de mémoire, Pierre BELLEMARE parle des directeurs ( de l'ORTF ou de chaîne) qui l'ont marqué et explique de quelle manière Jean d'ARCY dirigeait : en s'appuyant sur les réalisateurs. Pour lui, si l'éclatement de l'ORTF fut une bonne chose, ce fut aussi la fin d'une certaine qualité de la télévision française, à une époque où la notion d'audience n'existait pas. Pierre BELLEMARE explique le concept de certaines de ses émissions : "Pièces à conviction", "De Mémoire d'homme", "Au-delà de l'horizon", "Témoin", "Racontez-moi une histoire", "Pour vous", "Au nom de l'amour". Puis en 1986, raconte-t-il, il s'est retrouvé sans aucun contrat. C'est aussi le moment où TF1, qui devait être vendue au privé, a décidé d'émettre le matin. Pierre BELLEMARE fut chargé de produire ces programmes de début de journée. C'est le début de "Télé achat" et de "Parcours d'enfer", jeux qui existaient déjà aux Etats-Unis et qu'il a adaptés au public français.Pierre BELLEMARE dit combien la télévision s'est transformée entre le début de sa carrière et le moment où elle est devenue commerciale et où les chaînes se sont multipliées. Il évoque aussi l'arrivée de Silvio BERLUSCONI sur la 5 et dit que ça a été le début de contrats mirifiques pour les producteurs.Pour finir, Pierre BELLEMARE explique son intérêt pour la radio par l'importance qu'a eu ce média durant la guerre, alors qu'il était enfant, et que les nouvelles du monde et de la guerre, rares et souvent illégales, arrivaient par les ondes hertziennes.

Émission

Télé notre histoire

Production

producteur délégué

Institut national de l'audiovisuel

Générique

réalisateur

Jérôme Bourdon

producteur

Pierre Tchernia
Jérôme Bourdon

journaliste

Jérôme Bourdon

participant

Pierre Bellemare

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!