Un public de 14 juillet : 1946 1968 Les années fondatrices de la décentralisation du théâtre - Vidéo Ina.fr

Un public de 14 juillet : 1946 1968 Les années fondatrices de la décentralisation du théâtre

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Un public de 14 juillet : 1946 1968 Les années fondatrices de la décentralisation du théâtre

video 01 janv. 2006 7471 vues 01h 17min 35s

Historique de la décentralisation du théatre de 1946 à 1968 à base d'images d'archives INA, de fonds photographiques divers et d'interviews de metteurs en scène qui y ont participé et qui témoignent de la difficulté à s'implanter en province où ils devaient faire face à une opposition nationale et locale. Leurs propos sont illustrés par des photos, des affiches et des extraits de pièces de théatre. En 1885 Maurice POTTECHER crée en 1895 à Bussang dans les Vosges le théatre du peuple. En 1911 Firmin GEMIER tente l'aventure du théatre ambulant.En 1913 Jacques COPEAU met en oeuvre un rigoureux programme de rénovation dramatique et fonde avec Charles DULLIN, Louis JOUVET le « théatre du vieux colombier »pour réagir contre la commercialisation du théatre et le cabotinage de l'acteur.En 1921 Charles DULLIN crée un laboratoire d'essai dramatique et parle de son projet de « Tréteaux » avec des comédiens ambulants. Jacques COPEAU poursuit ses recherches en Bourgogne auprès d'un public plus populaire et fonde " les Copiaus "qui se déplaceront dans les villages de France.Charles DULLIN propose de ressusciter la création de centres vraiment actifs et envisage la création de " préfectures théatrales". Pendant l'Occupation, de nombreuses troupes ont commencé d"irriguer le désert provincial "les comédiens routiers " de Léon CHANCEREL et les "comédiens de la roulotte " fondée par André CLAVET et rejointe en 1941 par Jean VILAR. Maurice SARRAZIN quant à lui crée "le grenier de Toulouse". Jeanne LAURENT, sous directrice au spectacle et à la musique, va réformer le spectacle théatrale français et de 1946 à 1952 cinq centres dramatiques nationaux sont crées avec la mission de rayonner autour de leur ville d'implantation.Le mouvement de décentralisation se poursuit par la multiplication en province d'initiatives individuelles soutenues par les municipalités (Arras, Caen, Lyon, Strasbourg, Villeurbanne) En 1959 création d'un ministère de la culture qui va donner un nouvel élan à la décentralisation avec la création de "Maisons de la Culture" En 1962 Jean DANET crée " les tréteaux de France". Gabriel GARRAN évoque l'implantation du théatre en banlieue parisienne avec en 1961 le premier festival d'Aubervilliers et la création du théatre de la commune, le « théatre Gérard Philipe » à Saint Denis avec Jacques ROUSSILLON , le « Théatre de Gennevilliers » sous la direction de Bernard SOBEL puis le « Théatre de Nanterre » avec Pierre DEBAUCHE.

Production

producteur ou co-producteur

INA Entreprise

Générique

réalisateur

Georges Groult

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!