Le divan d'Henry Chapier - Claude Chabrol - Vidéo Ina.fr

Le divan d'Henry Chapier - Claude Chabrol

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Le divan d'Henry Chapier - Claude Chabrol

Le divan d'Henry Chapier

video 14 nov. 1987 2334 vues 19min 39s

Claude CHABROL raconte :- ses problèmes de santé tout petit avec une décalcification précoce et un séjour dans un institut au bord de la mer où on lui a offert une lanterne magique puis une jaunisse qui lui a octroyé des kilos compensant sa maigreur de l'époque "maintenant je suis un petit peu enrobé mais je me trouve bien"- 4 ans les plus importants loin de ses parents dans la Creuse avec ceux ci résistants à Paris "je trouvais mon père trés héroïque" "trouvé une solution très simple pour échapper à l'autorité parentale, je me suis marié très tôt"- ses débuts "chargé de presse à la Fox" "ton acerbe dès le début ? oui 2 choses m'irritaient énormément, l'injustice sociale et les gens qui sont des limaces quoi mais mon propos n'a jamais été de dépeindre les stupres d'une société quelconque"- son style "à partir de l'âge de 30 ans, j'ai trouvé que tout méritait qu'on en rigole et puis se moquer de soi, c'est idéal, ça permet aussi de se moquer des autres" "anar, de gauche de droite, fonceur on n'a jamais pu vous classer...mais vous êtes indispensable" "indispensable à mon propos c'est formidable...j'aime pas les gens qui jugent, les idées reçues, le fondement même de la connerie humaine et puis j'ai le sens de la dialectique"- digression sur sa foi catholique- le thème de l'argent dans ses films, de l'amour "fait pour donner" et de la passion "un échange" "on peut voir ça en politique quand passion et argent dominent" "en Amérique la passion c'est comme le pognon en France, piquer dans la caisse en Amérique c'est comme baiser en France c'est pas grave, alors en France les hommes politiques se font avoir par le pognon" - le Chabrol bon vivant "je ne mange pas beaucoup mais je suis très sensible à la qualité de ce que j'ingurgite parce que c'est une nécessité de manger et que les choses imposées il faut les digérer et non pas s'en moquer"- on ne sait rien de vous "je crois avoir été fragile, plus maintenant, pour "les bonnes femmes" j'ai très mal pris les attaques, c'est là que j'ai eu ma jaunisse alors j'ai essayé de me fabriquer une espèce de sérénité, le danger c'est l'indifférence aux autres" - conclusion : sa philosophie "un être humain digne de ce nom ne doit absolument pas chercher à se définir lui même"

Émission

Le divan d'Henry Chapier

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel

Générique

réalisateur

Jean Claude Longin

participant

Claude Chabrol

présentateur

Henry Chapier

dvd
cd
AdBlock activé!