Un été au grand hôtel - Vidéo Ina.fr

Un été au grand hôtel

Publicité

Un été au grand hôtel

HORS SERIE

video 23 déc. 1998 29369 vues 01h 28min 30s

Pour cette neuvième édition de "Hors Série", PATRICK DE CAROLIS présente et conclut ce documentaire consacré au plus célèbre des palaces de la côte normande, le NORMANDY. Le réalisateur propose dans son film, de pénétrer dans l'intimité de cet hôtel en suivant durant tout l'été 1998 les clients de passage, les habitués, les pensionnaires et le personnel. La visite est dirigée par le directeur MARC ZUCCOLIN, quasi omniprésent, assisté du concierge GERARD FEUILLIE et de la gouvernante CHRISTINE. Chacun se prête volontiers à l'indiscrétion de la caméra qui capte à vif les traits de caractère et les comportements. Les saynètes sont tour à tour moqueuses, tendres, drôles mais toujours professionnelles du côté du personnel. LE PERSONNEL - Les femmes de chambre parlent des particularités de leurs clients tout en faisant le ménage dans les chambres, parfois même en musique. Alors qu'elles essaient de déloger un chien saint-bernard d'un lit, elles évoquent leurs conditions de travail visiblement très liées aux exigences des clients. Elles sont ensuite surprises dans leurs quartiers s'occupant de leur propre personne. Une charmante jeune fille parle du comportement des clients vis-à-vis de son physique. Dernière saynète, alors que les vedettes défilent pour le Festival international du film américain de DEAUVILLE. Les filles sont aux fenêtres et commentent l'arrivée des vedettes à l'hôtel. - CHRISTINE, la gouvernante est toujours au téléphone, veillant à toute l'intendance. Elle fait appeler ABDUL, un employé de l'hôtel pour qu'il prête son tapis de prière à un prince arabe. - Après les consignes d'usage, les serveurs du restaurant et leur responsable sont toujours filmés dans une ambiance affairée. Ils sont d'une constante amabilité, le sourire aux lèvres, même avec les clients les plus pénibles. Ils conseillent, argumentent et plaisantent avec les habitués. - Réunion avec les délégués du personnel sous la direction de MARC ZUCCOLIN. ANTOINE le délégué, les femmes de chambre et la lingère expriment avec leurs mots leur ras-le-bol dû au stress et au surcroît de travail. - GERARD, le concierge garde le sourire en permanence. Il a toujours un mot gentil pour les clients. Ses relations lui permettent de satisfaire les demandes les plus extravagantes des pensionnaires : il réussit à avoir des tuyaux pour un turfiste invétéré et à amener une vache sur la plage pour les besoins d'un artiste peintre. - Un jeune voiturier va régulièrement voir un oiseau victime de la pollution qu'il cache dans les sous-sols de l'hôtel. LES CLIENTS - Une habituée vient se plaindre au concierge : ses voisins ont encore fait du bruit et elle n'a pas reçu son Figaro Magazine. Une autre ne voit qu'à travers le bien être de son chien NOUGAT. Cette vieille dame n'arrête de râler : elle n'est pas contente du garçon qui la sert, son poisson est trop sec mais elle n'est pas avare de confidences sur son état de santé. - Madame NOYER (?) est pensionnaire à l'année au NORMANDY. Elle est veuve et aime beaucoup jouer au casino. Elle est filmée dans sa chambre en train de se faire coiffer par ERIC, au restaurant et devant une machine à sous. Elle parle de ses peurs héritées de la dernière guerre. Elle discute avec sa petite fille qui lui reproche de trop jouer, de fumer et de boire. La vieille dame se justifie et évoque brièvement son enfance et ses origines juives polonaises. - La famille d'origine libanaise composée de la grand-mère, de la fille et du petit-fils séjourne 2 mois par an à l'hôtel. Elle est surtout filmée à table car chaque membre à la particularité de discuter tous les plats proposés. le choix des menus est long et laborieux. LE FESTIVAL DU FILM AMERICAIN DE DEAUVILLE - MARC ZUCCOLIN s'entretient avec les agents de sécurité pour tout mettre au point. Il répond de bonne grâce aux questions d'une journaliste québécoise et accueille les différentes vedettes qui vont séjourner à l'hôtel. Vont défiler dans l'ordre : LIAM NEESON filmé jusqu'à l'arrivée dans sa suite et plus tard lors d'une séance photo, ANTONIO BANDERAS accompagné de MELANIE GRIFFITH, TOM HANKS. Final très prévenant avec une habituée, ANOUK AIMEE. Elle est logée dans la chambre du tournage du film "Un homme et une femme". Cette chronique se termine avec l'arrivée très attendue de JACQUELINE, la fille de Madame NOYER (?). C'est l'anniversaire de la vieille dame, fêté à table en compagnie de Marc ZUCCOLIN, de Gérard FEUILLIE et de Robie WILLIAMS. JACQUELINE offre à sa mère un portrait de cette dernière qu'elle a peint elle-même. L'atmosphère semble crispée au début mais elle se détend quand JACQUELINE se met à plaisanter sur sa conception du mariage.

Production

producteur ou co-producteur

Le Bureau Production, France 3

Générique

réalisateur

Jean Luc Orabona
Jean Christophe Rose

interprète

Robbie Williams

participant

Anouk Aimée
Liam Neeson
Melanie Griffith
Robbie Williams
Antonio Banderas
Tom Hanks
Marc Zuccolin
Gérard Feuillie

présentateur

Patrick de Carolis

AdBlock activé!