La campagne de Provence, chronique d'une élection - Vidéo Ina.fr

La campagne de Provence, chronique d'une élection

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

La campagne de Provence, chronique d'une élection

video 31 mars 1992 1929 vues 01h 32min 06s

Du 15 Juin 1991 au 22 Mars 1992, Jean Louis COMOLLI et Michel SAMSON ont suivi la campagne électorale des Régionales dans la région Provence-Alpes Côtes d'Azur. A travers les meetings, les manifestations, les garden parties, les réunions des partis et les conférences de presse des candidats et des membres des bureaux politiques, ils dégagent les mots clés de la campagne, identité, culture, frontière, naturalisation, exclusion, sécurité, idéologie, immigration, communs à tous, mais que chaque parti intègre à son discours dans une stratégie de langage divergente. - Le montage chronologique des séquences homogènes fait alterner, un banc titre annonçant le lieu et le cadre, d'autres issus des journaux dressant la toile de fond de l'actualité, de courts reportages restituant les discours officiels, l'atmosphère de la campagne électorale, et des interviews des politiques par COMOLLI. Sans interprétation des auteurs et avec les mots mêmes des acteurs de ces élections, ce documentaire met en lumière l'omniprésence des thèmes du Front National, pour qui ce vote est un test et un fer de lance pour des ambitions nationales. Ces thèmes orientent fortement les axes de campagne de tous les autres partis, et entrainent les candidats dans des discours de plus en plus polémiques, et excessifs, autour de celui du Front National. Certains confient même leur impuissance devant l'engrenage de cette campagne, leurs erreurs stratégiques et constatent l'éloignement de leur électorat. - En conclusion, l'analyse des résultats du vote du 22 mars montre le nivellement des partis qui ne pourront gouverner la région les uns sans les autres, sur des images métaphoriques de joutes équestres lors d'une féria.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!