Daniel MAYER militant de l'espérance - Vidéo Ina.fr

Daniel MAYER militant de l'espérance

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Daniel MAYER militant de l'espérance

video 21 sept. 1983 563 vues 55min 53s

Sur de nombreux BT et films d'époque, Jean LACOUTURE s'entretient avec Daniel MAYER, militant socialiste. Claude JUIN, VERCORS et Marc SADOUN, parlent de MAYER. Celui-ci explique pourquoi il est socialiste, français et juif ; sa prise de conscience après l'affaire Sacco et Vanzetti (BT). Il raconte son enfance modeste dans le XXème arrondissement (BT, film façades de maisons), les manifestations au mur des fédérés (BT). VERCORS parle de son adolescence à ses côtés. D. MAYER devient journaliste au populaire (BT pages du populaire, chronique économique et sociale). Il est fauriste au départ (BT Paul FAURE), devient blumiste après les manifestations de fevrier 1934 (BT). D. MAYER parle de sa femme Cletta (BT), militante socialiste. J. LACOUTURE interroge D. MAYER dans la bibliothèque de la maison de Léon BLUM à Jouy en Josas. Il évoque le front populaire (film archives), les premiers acquis, les congés payés (BT, film archives). D. MAYER parle de la trahison de Munich, de la création d'un journal anti-Munichois "Agir"avec L. LAGRANGE, P. BROSSOLETTE, F. CAMEL (BT). en 1940, il organise la résistance à Nîmes, devient secrétaire du Parti socialiste clandestin (BT journaux et tracts de l'époque). Il évoque la détention de blum (BT), devient secrétaire général du Parti socialiste en 1944. L. BLUM forme son ministère en 1945 (film archives). D. MAYER parle du complot contre lui dans le parti. Robert VERDIER parle des thèses opposant D. MAYER à G. MOLLET. Dif. Vues maison de D. MAYER à Orsay. A partir de 1946, il est 7 fois ministre. Claude JUIN évoque la mise en place de la sécurité sociale et la bataille de la droite (BT caricatures). D. MAYER refuse la dérive coloniale de la SFIO (archives guerre d'Algérie), organise comme président de la ligue des droits de l'homme, une manifestation contre de gaulle en 1958. Il évoque la création de la ligue et l'action qu'il y a mené. Il parle de l'antisémitisme, d'Israel et du sionisme. Au cimetière d'Orsay devant la tombe de sa femme, il rappelle ses fidélités : liberté, justice...L'émission se termine sur BT de D. MAYER aux côtés du président François MITTERRAND en juin 1981.

Production

producteur ou co-producteur

France Régions 3 Rennes, Ministère de la Culture

Générique

réalisateur

Jean Marie Carzou

producteur

Jean Lacouture

participant

Vercors-écrivain
Daniel Mayer
Claude Juin
Marc Sadoun
Robert Verdier

présentateur

Jean Lacouture

AdBlock activé!