Ceux des fast food - Vidéo Ina.fr

Ceux des fast food

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Ceux des fast food

La première fois

video 15 avril 2000 2545 vues 45min 37s

Ce documentaire est consacré aux jeunes étudiants qui travaillent dans les fast-food. Au travers de nombreux témoignages, souvent humoristiques, il examine les raisons qui les ont amené à faire ce job, comment s'est passé leur recrutement et leur accueil dans l'entreprise, quels types de tâches on leur fait faire, quelles sont leurs conditions de travail, comment ils ont réussi à concilier leurs études avec ce travail, et enfin quel bilan ils en tirent. Les exemples ont été choisis parmi des jeunes travaillant, ou ayant travaillé, soit chez Quick, soit chez Mac Donald's. Les deux directions ont accepté que l'équipe vienne filmer le travail dans ces fast-food. Et des responsables de restaurant sont interviewés sur ce qui pousse ces entreprises à employer ce type de personnel, et ce qu'ils attendent d'eux.Un très jeune manager accueille des nouvelles recrues, leur donnant leur uniforme.Puis on retrouve une jeune fille étudiante en russe, dans sa cuisine, expliquant en détail le travail des serveuses qui sont aux caisses. Elle mime son travail avec des objets trouvés dans sa cuisine. Elle insiste sur les cadences infernales, sur les relations avec la clientèle, sur les différents types de client.De nombreux jeunes se présentent et expliquent leurs motivations : ils avaient besoin de gagner de l'argent pour financer leurs études. Certains ne vivent plus chez leurs parents et vivent grâce à ces revenus. Certains bénéficient de bourses, mais celles-ci sont très insuffisantes pour vivre.Un jeune homme souligne l'aspect mécanique de ce type de tâche. Lui, il assure l'entretien du restaurant. Il explique à quoi il pense en faisant son travail.Puis la jeune étudiante en russe raconte l'ambiance qui règne dans les fast-food le soir après 22 heures. Il n'y a plus personne. Mais le manager n'autorise pas pour autant ses employés désoeuvrés à discuter. Ce n'est pas un travail qui permet de faire des connaissances. Ce n'est pas non plus un travail fait dans la convivialité. Après 22 heures, le manager préfère faire nettoyer plusieurs fois le comptoir et la porte d'entrée plutôt que de laisser son personnel discuter. Elle le raconte de façon très vivante, presque sous forme de sketch.Puis les jeunes évoquent l'esprit d'entreprise qu'on leur demande d'avoir, basé essentiellement sur la rapidité et l'efficacité . Ils évoquent ensuite leurs débuts dans ce métier, avec l'envie de bien faire, la fierté de travailler et de gagner de l'argent.Mais tous font le constat que ce travail les a freinés dans leurs études. La plupart ont dû faire un choix entre les deux.Ils évoquent leurs rapports avec leur hiérarchie, là encore au travers d'un sketch. Le discours des responsables de restaurants montrent le décallage important qui existe entre ces patrons et ces jeunes. Certains affirment que l'entreprise s'attache à la réussite scolaire de ces jeunes. Un autre affirme que ces jeunes ne travaillent pas chez Quick pour l'argent, mais parce qu'ils aiment Quick.Les jeunes racontent comment ils jonglent avec leur budget très serré. Ils parlent de leur rapport à l'argent en retirant de l'argent à un distributeur.Les managers estiment que travailler dans un fast-food est une excélente expérience pour ces jeunes, dans une grande entreprise. Ce qui parait cocasse, c'est qu'un des managers tenant ce discours semble avoir le même âge que "ces jeunes", comme il dit.Les jeunes concluent sur la difficulté de travailler pour gagner sa vie en même temps que les études. Ils estiment que l'Etat devrait faire un effort.Le document se termine par des plans du travail au fast-food et un GP sur la pointeuse pendant qu'est diffusé un extrait de la version punk de "My Way" par les Sex Pistols.

Émission

La première fois

Production

producteur ou co-producteur

France 3, Institut national de l'audiovisuel

Générique

réalisateur

Christophe D' Hallivillee

producteur

Sylvie Blum

AdBlock activé!