Sorciers - Vidéo Ina.fr

Sorciers

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Sorciers

video 10 juil. 1994 2694 vues 57min 47s

En 1993, Patrick CHAMOISEAU et Claude CHONVILLE sont partis à la rencontre de 2 jeunes sorciers qui exercent encore en Martinique. Patrick et Raphaël parlent de leur métier dans 2 interviews montées parallèlement. - Patrick se considère comme un médecin de l'âme et refuse les dénominations de sorcier ou quimboiseur. Il se donne pour rôle d'aider les gens, de les conseiller et intervient avec certains rituels si les forces occultes sont présentes. Il parle de sa mère et de sa grand-mère, institutrices, parle des visions qu'il a eues à l'âge de 7 ans, de ses 1ères expériences de voyage hors de son corps. Il explique ce qu'ont été son initiation et sa formation et comment il a essayé de relier les connaissances antillaises aux autres : hindou. Sme, Vaudou, pratiques africaines qu'il juge à l'origine de toutes les pratiques magiques. Il explique que toutes les classes sociales viennent consulter et que la majeure partie des demandes concerne les problèmes sentimentaux. Il détaille les symptômes de l'envoûtement et différencie les envoûtements par invocation de ceux par charge ou par sort. Il parle des jours et des mois favorables au rite ainsi que des lieux propices. Il explique l'utilisation des différents animaux et le danger de certains rituels. Il précise les limites des rites qui ne peuvent guérir les maladies incurables. Il parle enfin de l'adaptation de l'activité magique antillaise au monde moderne grâce, entre autres, à l'utilisation de l'informatique. - Raphaël, lui, se dit sorcier. A l'inverse de Patrick qui parle français, lui parle créole pendant l'interview. Il est né à Basse Pointe et parle brièvement de son enfance, de ses rapports avec l'école, de ses 1ères visions, de son initiation, au Bénin. Pour Raphaël, aussi, les demandes les plus fréquentes concernent les problèmes amoureux et les problèmes avec les proches. Lui différencie magie blanche, magie noire... Pour lui, qui appelle les esprits et se sert du vaudou, pas de jours ou de périodes particulièrement favorables. Par contre, il juge les carrefours favorables au rite parce que très chargés en puissance. Il parle de l'importance des églises et de la prière pour la force qu'elles donnent et de la façon dont il se débarrasse de ce qui est nocif dans les cimetières. Pour atteindre quelqu'un, il se sert des propriétés naturelles de la personne ainsi que de plantes ou d'os humains. Selon lui, quand il y a échec, c'est parce que le mal est en communication avec l'âme de son client. Il lui rend alors son argent de façon à ne pas avoir d'ennuis. Son souhait : que les gens reconnaissent son efficacité dans des cas très difficiles.

Production

producteur ou co-producteur

France 2, Société francaise de production

Générique

réalisateur

Guy Deslauriers

auteur de l'oeuvre pré-existante

Patrick Chamoiseau
Claude Chonville

AdBlock activé!