Spécial histoire : Jean Favier et Pierre Perret - Vidéo Ina.fr

Spécial histoire : Jean Favier et Pierre Perret

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Spécial histoire : Jean Favier et Pierre Perret

Bouillon de culture

video 15 oct. 1993 4856 vues 01h 15min 47s

Bernard PIVOT reçoit Jean FAVIER, directeur des Archives de France, pour son "dictionnaire de la France Médiévale" (FAYARD) et Pierre PERRET pour son livre, "Les grandes pointures de l'Histoire", biographie de personnages historiques revue et corrigée par l'esprit caustique de l'auteur. - Au cours de l'entretien entre les deux hommes, Bernard PIVOT s'efforce de confronter et d'opposer la vision historique toute personnelle de Pierre PERRET à la vérité historique défendue par Jean FAVIER. - Interrogé sur la genèse de son livre, Jean FAVIER explique comment lui est venue sa passion pour la période médiévale, les choix qu'il a du faire parmi les thèmes possibles ainsi que sur la documentation qu'il a dû réunir. Il s'explique sur la place qu'il a consacré aux abbayes et rétablit la vérité sur le trafic des reliques. Trés érudit, il donne le double sens du mot lombard (marchand) et l'origine supposée des écrouelles. - Jean FAVIER dépeint rapidement les personnages suivants : VILLON (qu'il compare à P. PERRET), Gauthier Sans Avoir, JEANNE D'ARC, un amiral de la famille des Rainier-GRIMALDI. - Pour parler de la tapisserie de la licorne, B. PIVOT a invité Alain ERLANDE BRANDENBURG, consevateur du Musée de Cluny. Il commente la structure de la tapisserie composé de 6 tableaux illustrants chacun un des cinq sens et un sixiéme exprimant le libre arbitre. A. ERLANDE BRANDENBURG avoue sa passion pour cette tapisserie avec qui il "vit" depuis 1957. - Interview Pierre PERRET explique comment lui est venue l'idée de faire son livre (pour avoir une autre vision de l'histoire) et combattre l'image traditionnelle des personnages historiques : Lucrèce BORGIA "une brave nénette", Aliénor d'Aquitaine "j'en suis amoureux", Marie de MEDICIS "une sombre pétasse", Napoléon "il m'a fait marrer", etc. - Le dialogue entre Pierre PERRET et Jean FAVIER porte sur la vérité historique et leurs conceptions respectives de l'Histoire. Ainsi Jean FAVIER n'est pas choqué par le livre de P. PERRET. Ce dernier se sent tout de même plus près de VILLON que des académiciens sérieux. - Bernard PIVOT accueille le journaliste de libération HOMERIC, à propos de la sortie du film "Mazeppa" consacré à la passion que GERICAULT vouait au cheval. Trés impressionné par le tournage, HOMERIC avoue aussi avoir été impressionné par le "contact viril" entre BARTABAS (réalisateur du film) et les chevaux ainsi que par le résultat final qui fait de "Mazeppa" un film très charnel. - Insert extrait du film "Mazeppa" de BARTABAS. - A la fin de l'émission, Jean FAVIER et Pierre PERRET répondent au questionnaire de PROUST puis Bernard PIVOT lit le droit de réponse accordé à Bernard Henri LEVY à la suite des propos tenus par Claude BERRY lors du dernier "Bouillon de culture".

Émission

Bouillon de culture

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

réalisateur

Elisabeth Preschey

interprète

Pierre Perret

participant

Pierre Perret
Jean Favier
Alain Erlande Brandenburg
Homeric-écrivain

présentateur

Bernard Pivot

AdBlock activé!