[Le sexe en danger] - Vidéo Ina.fr

[Le sexe en danger]

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

[Le sexe en danger]

DIRECT

video 26 févr. 1992 10729 vues 01h 20min 27s

Christine OCKRENT aborde le problème du sexe. Pour débattre de ce sujet, elle a réuni autour d'elle : Régine DEFORGES, Christine BOUTIN (UDC, Maire de Rambouillet), Brigitte CHAPOUTHIER (Association des familles de France), Robert EBGUY (sociologue), Jacques WAYNBERG (sexologue), M. ADAM (Dir d'un club échangiste), Laura VALÉRIE (star du porno, réalisatrice), Jacques SEGUELA, André COMTE SPONVILLE (philosophe), Yves SIMON, Thomas LANGMANN (comédien, film "Amoureuse). Dupleix avec la messagerie rose, Jetel : Hervé JANSSEN et Erwan CARO (directeur), Michèle (hôtesse). Dupleix avec Directeur de "Gaipied" : Gérard VAPPEREAU. Dupleix avec boîte de nuit, "Les Bains" : Claude CHALLE (directeur), Dupleix avec New York : Ruth WEISTHEIMER, sexologue. - Pour illustrer le débat, sujets sygma sur : la fermeture du bois de Boulogne avec une enquète auprès des prostituées (travestis essentiellement), les échangistes (vie d'un couple Serge et Sally), les campagnes publicitaires Dim (68-78, 71-73, 73-79, 80-88, 89-91), Le cinéma et le désir (photos de films, scènes à caractère érotique, extrait de "L'ange bleu", "Le dernier tango à Paris", "L'Amant"). - La fermeture du bois de Boulogne est dénoncée comme une mesure stupide qui ne règle aucun problème. - Les messageries roses suscitent un débat beaucoup plus controversé. Hervé JANSSEN et Erwan CARO dénoncent la taxation à 50 %, arbitraire, Christine BOUTIN, à l'origine de cette taxation (qu'elle voulait à 30 %) défend son point de vue. Pour elle certaines messageries sont une véritable incitation à la débauche. Elle est largement appuyée par Brigitte CHAPOUTHIER qui exprime son inquiétude face à ce rendez-vous de détraqués sexuels. Robert EBGUY met en garde contre le contrôle du minitel (pourquoi pas contrôler le courrier), la fermeture du bois, la taxation du minitel représentent deux symboles, il existe un consensus pour dire qu'il faut d'autres règles du jeu pour réguler les pulsions sociales. - La sexologie : Ruth WESTHEIMER, sexologue américaine est assez caricaturale, directe dans ses propos, très exubérante et volubile, explique le malaise sexuel américain, le retour au puritanisme. Jacques WAYNBERG est inquiet de la récupération du problème sanitaire (Sida) à des fins économiques et politiques. - Les échangistes : M. ADAM préfère le terme libertin. Laura VALÉRIE, star du porno, fait des castings par minitel, d'où une incitation à la débauche. - La publicité : Jacques SEGUELA veut être fier de ses campagnes et bannit la pornographie, Régine DEFORGES aime les publicités genre Dim, qui représentent le désir. Christine BOUTIN voudrait que l'on reconnaisse ceux qui ne veulent pas d'érotisme mais de la tendresse. - La Morale : André COMTE SPONVILLE, philosophe, regrette que sexualité et morale fassent l'objet d'un seul débat, la sexualité n'a rien d'immora. Le retour à la morale de la jeunesse est assez positif et n'a rien à voir avec le puritanisme. Yves SIMON a écrit un livre "La dérive des sentiments". Les jeunes cherchent leurs marques, la famille, la société se disloquent, les autres sens prennent de l'importance. Pour Séguela c'est le signe que l'on passe d'une société mâle à une société femelle où les cinq sens ont leurs valeurs. Les femmes ont pris le pouvoir économique, elles prennent le pouvoir philosophique. - Le cinéma : Thomas Langmann, jeune comédien du film "Amoureuse", s'avoue difficilement choqué. La censure est seule incitation à la débauche, car elle est source d'imagination. - Christine Ockrent cite rapidement quelques livres.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!