SIDA : la course contre la mort - Vidéo Ina.fr

SIDA : la course contre la mort

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

SIDA : la course contre la mort

Carnets de route

video 10 juin 1991 3756 vues 01h 00min 18s

Il y a 10 ans apparaissaient les premiers cas de SIDA aux Etats-Unis. Aujourd'hui, la population des séropositifs aux USA est en guerre contre la maladie, le système médical traditionnel et le système politique. En outre, d'ici l'an 2000, 40 millions de personnes seront frappées par la maladie. Christine OCKRENT fait le point sur les recherches, sur la paternité de la découverte du virus, sur l'affrontement des grands groupes pharmaceutiques pour décrocher le marché lié au SIDA et leurs liens avec les chercheurs. - En Californie, les malades ou leurs familles se sont organisés en réseaux parallèles pour se procurer des médicaments très chers, pas forcément reconnus par la médecine officielle. Exemple de JIM, dont le petit ami vient de mourir et qui se rend de l'autre côté de la frontière mexicaine, en pleine illégalité pour ramener 400 flacons de médicaments à base de concombre chinois. - Témoignages de RALPH et MIKE qui ont accepté d'être cobayes et de leur médecin Alexandra LEVINE sur le traitement combinant chimio + AZT + stimulation immunitaire, montrant combien les malades et les médecins sont seuls et prêts à tout essayer pour vaincre le virus. - Le professeur Jonas SALK fait le point sur les recherches concernant le vaccin et évoque la pression des médias et des malades sur le corps scientifique. - A Lyon, dans les locaux de l'Institut MERIEUX, Alain MERIEUX, fait la même constatation à propos des malades qui sont à la pointe de l'information et dont le comportement d'angoisse à des conséquences sur le chercheur. Tous les 3 mois, Alain MERIEUX réunit les plus grands cerveaux en la matière pour faire le point sur les recherches. A cette occasion, on voit ensemble Marc GIRARD et Robert GALLO, qu'une longue polémique oppose sur la paternité du virus. - Robert GALLO évoque les différentes manières de traiter le virus, et les implications que peuvent avoir les recherches sur le sida, en matière de biologie, de virologie. En outre, il insiste sur la nécessité impérieuse de faire plus d'expériences sur les séropositifs. - Le professeur Luc MONTAGNIER s'interroge : "Notre effort est-il bien adapté ? Car on n'a jamais vu dans le domaine médical, autant d'argent ni autant d'intelligence concentrés sur une seule recherche. Comment continuer la recherche fondamentale tout en la rapprochant des exigences des malades et des exigences cliniques." - A Paris, comme aux USA, les malades et les familles sont actifs. De nombreuses associations manifestent pour réclamer des moyens. A l'hôpital Necker, Daniel VITCOQ fait le point sur le DDI et sur les essais d'immunothérapie passive. Au centre de transfusion sanguine, les médecins ont besoin de donneurs séropositifs afin de mener à bien une expérience qui consiste à perfuser 2 fois/mois des cobayes avec des anticorps. Témoignage d'une volontaire qui en dépit de sa situation aléatoire dit sa confiance dans le traitement. - A San Antonio, au Texas visite d'un institut de recherches qui élève la plus importante colonie de chimpanzés, le seul animal a pouvoir héberger le virus sans être malade. - A Baltimore, l'université héberge un grand centre de recherche sur le SIDA où plusieurs vaccins "microgenesis" (à partir des protéines du virus) sont testés sur des volontaires sains. Témoignages de l'un d'entre eux et de l'infirmière sur les raisons qui poussent les volontaires à participer à la recherche. - A San Francisco, Dino DINA, responsable des recherches du laboratoire CHIRON fait le point sur les perspectives commerciales et économiques qui s'ouvriront pour le labo qui trouvera le premier, le vaccin. - A Boston, Jonathan MANN s'interroge sur la distribution du vaccin : le monde peut-il se payer un vaccin ? - A Kinshasa, où 9% de la population est atteinte par le virus, tous les moyens sont bons pour lutter contre la maladie : cela va des incantations de l'Eglise de Dieu jusqu'au vaccin de Daniel ZAGURY. Les coopérants du Zaïre apportent leur caution à ce vaccin et le docteur Jean Jacques SALIN fait le point sur le cas des enfants vaccinés. Christine OCKRENT nous fait visiter l'hôpital d'un autre âge, où les malades sont seulement soignés pour les maladies qui découlent du SIDA et pas pour le SIDA lui-même car il n'y a pas d'AZT à Kinshasa. Le responsable de l'hôpital de Kinshasa dit sa détresse devant son impossibilité à soigner des malades pour la plupart très jeunes, qui sont le soutien financier des familles africaines. - Sur place, l'OMS cherche un site d'expérimentation du vaccin qui serait un dispensaire pour prostituées. Le professeur KAPITA, insiste sur le rôle primordial de l'Afrique dans la recherche du vaccin : "il y a différents moyens de lutter contre le SIDA car c'est un virus à plusieurs souches. C'est un virus différent selon les populations du monde, un vaccin fait à partir de nos souches devra être testé ici. Le SIDA s'il n'existe plus en Europe mais persiste en Afrique, remontera toujours vers le Nord, il faut une situation globale".

Émission

Carnets de route

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Guy Saguez

producteur

Christine Ockrent
Alain Wieder

journaliste

Christine Ockrent

participant

Luc Montagnier
Alain Merieux
Jonas Salk
Robert Gallo
Marc Girard
Daniel Vitcoq
Jonathan Mann
Jean Jacques Salin

dvd
cd
AdBlock activé!