Quelles familles ! - Vidéo Ina.fr

Quelles familles !

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Quelles familles !

Apostrophes

video 18 nov. 1983 878 vues 01h 13min 03s

Au générique, des dessins extraits de la bande dessinée de CHRISTOPHE "La famille Fenouillard". Sur le thème de la famille, Bernard PIVOT reçoit sur son plateau cinq invités : Bette BAO LORD, chinoise vivant aux Etats Unis depuis l'âge de huit ans, parle avec un fort accent américain mais en bon français (qu'elle a appris en allant au cinéma) de son roman, "Lune de Printemps", histoire de plusieurs générations d'une grande famille chinoise de la fin du siècle dernier jusqu'à la Révolution culturelle des années 1970. Marek HALTER auteur de "La Mémoire d'Abraham", histoire d'une famille juive depuis le premier siècle après Jésus-Christ jusqu'à nos jours, explique qu'avec son roman, il a voulu partir à la découverte de ses origines. Il évoque son parcours de juif polonais venu en France en 1950, et ses difficultés à se faire accepter comme français. Catherine HERMARY VIEILLE présente son roman historique à la trame authentique "La Marquise des ombres", consacré à la marquise de BRINVILLIERS, empoisonneuse célèbre du 17ème siècle qui a tué son père et ses frères.Christian COMBAZ décrit le personnage de son roman "Oncle Octave" comme un homme avec "une trogne et des gros sourcils", tout en ajoutant "pardonnez-moi" à l'intention de Bernard PIVOT qui reste de marbre. COMBAZ a voulu faire un roman moraliste et créer un personnage qui est une sorte de révélateur, d'écran vierge sur lequel viennent se projeter les bassesses et les laideurs du monde qui l'entoure. Il fait l'éloge du livre de Catherine RIHOIT alors qu'il s'était montré très sévère sur un de ses précédents livres. Catherine RIHOIT répond aux attaques de la presse à propos de son style "bâclé" et "vulgaire". Elle explique qu'avec "Triomphe de l'amour", elle a fait un livre sur la vulgarité en sachant qu'elle prenait le risque de s'entendre dire que le livre était vulgaire. Elle a repris la grande tradition littéraire française des romans de famille pour faire une satire sociale féroce en dépeignant une famille axée sur le pouvoir et l'argent.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Luc Leridon

producteur

Bernard Pivot

participant

Catherine Rihoit
Marek Halter
Christian Combaz
Catherine Hermary Vieille
Bette Bao Lord

présentateur

Bernard Pivot

AdBlock activé!