La société japonaise : que reste-t-il des samouraïs? - Vidéo Ina.fr

La société japonaise : que reste-t-il des samouraïs?

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

La société japonaise : que reste-t-il des samouraïs?

Les dossiers de l'écran

video 28 juin 1988 1933 vues 01h 21min 47s

Après la diffusion du film de Sydney POLLACK "Yakuza", Alain JEROME propose un débat-plateau sur ces "yakusa", sociétés criminelles propres à la société japonaise. Il a invité pour ce faire plusieurs personnalités Japonaises et Françaises, dont deux chefs de yakusas, MRS FUJII et TAKADA, un ethnologue japonais, Mr. YAMAGUCHI, deux sociologues français, J. F. SABOURET et D. TURCQ, un homme d'affaire japonais installé en France, Mr. FURUGAICHI, et un économiste français, J. GRAVEREAU. Le débat, rendu plus "spectaculaire" par la présence des deux yakusas, permet d'envisager les différents aspects de ces organisations criminelles qui font un chiffre d'affaires considérable, et qui sont d'une certaine manière intégrées dans la société japonaise dont elles reproduisent certains traits caractéristiques. - L'aspect criminel est évidemment le plus décortiqué, outre le "témoignage" étonnant des deux yakusas (en costume traditionnel, et avec une phalange en moins, signe d'une erreur commise) : ils expliquent que leur gang touche à l'immobilier, au jeu, à la prostitution ; ils se considèrent comme des bandits d'honneur (sans collusion avec la police) qui doivent parfois avoir recours à la violence. Ils estiment claire et nette leur façon de faire des affaires (plusieurs fois, au cours du débat, G. KAHN fait part de réactions étonnées et indignées de téléspectateurs, à la présence et aux témoignage des deux hommes). - L'aspect sociologique : les sociologues et autres invités essaient de démontrer la spécificité de ces gangs japonais, qui interviennent là où la police n'intervient pas. - L'aspect historique et ethnologique : Mr. YAMAGUCHI fait un bref historique de leur origine dans la tradition japonaise, et de leur évolution depuis le 17ème siècle. D. TURCQ insiste sur le fait que le "code d'honneur" des yakusa est proche de celui des samourais, et que leur mode de fonctionnement reproduit des valeurs propres à la société japonaise (sens de la hiérarchie...). - Les rapports avec le monde économique : l'actionnariat dans certaines entreprises, leur mode de participation aux assemblées générales de certaines entreprises.... - L'aspect politique : Mr. FUJII explique sans difficultés leurs liens avec l'extrême-droite japonaise, ce dont s'inquiète vivement J. F. SABOURET.

Émission

Les dossiers de l'écran

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Luc Leridon

producteur

Armand Jammot

participant

Isamu Fujii
Jean François Sabouret
Jacques Gravereau
Dominique Turcq

présentateur

Alain Jérome

AdBlock activé!