Apostrophes avec Alain Devaquet - Vidéo Ina.fr

Apostrophes avec Alain Devaquet

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Apostrophes avec Alain Devaquet

Apostrophes

video 19 févr. 1988 1600 vues 01h 13min 12s

- Emission en deux parties: - Alain DEVAQUET - Il vient de publier "L'amibe et l'étudiant". A ses côtés, Jean FOYER et David ASSOULINE, leader du mouvement étudiant de décembre 1986. Devaquet s'explique sur le projet de loi de réforme des universités qu'il avait conçu alors qu'il était ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Il souligne sa volonté de rassembler les intellectuels derrière la droite et les dissensions au sein du gouvernement Chirac sur cette loi. - Jean FOYER se montre très critique par rapport à un livre qui désigne des boucs émissaires et arrive en pleine période électorale. - David Assouline est sceptique sur le "parler vrai" d'un homme de droite, agresse franchement Foyer, et reprend plusieurs points de la loi Devaquet pour en faire la critique. Evocation de la mort de Malik OUSSEKINE. Images d'archives des manifestations de 1986. - Ismaël Kadare , l'écrivain albanais participe pour la première fois à une émission de la télévision française. - Il évoque son dernier ouvrage "ESCHYLE ou l'éternel perdant", ses romans sur la résistance albanaise face à l'Empire ottoman, son engagement de communiste, ses goûts en matière de littérature française. Pivot propose ses différents livres traduits en français. Avec un extrait du film de Tovoli "Le général de l'armée morte". Interview en français.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Cazenave

producteur

Bernard Pivot

participant

Jean Foyer
David Assouline
Alain Devaquet
Ismail Kadare

présentateur

Bernard Pivot

AdBlock activé!