La vie en noir - Vidéo Ina.fr

La vie en noir

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

La vie en noir

Apostrophes

video 04 sept. 1987 1760 vues 01h 15min 32s

Cette émission de rentrée, sans changement de structure par rapport aux précédentes, se déroule dans un nouveau décor créé comme les précédents par Michel MILLECAMPS. Son thème, "La vie en noir", reflète la préoccupation commune des écrivains invités pour les tragédies de la vie moderne (chômage, drogue, maladie...) et leur constat d'échec de la science pour aider l'homme à y faire face. - Pierre MERTENS a choisi comme héros de son roman "Les Eblouissements" (Seuil), Gottfried BENN, médecin légiste, poète et officier qui, dans le Berlin des années 30, a adhéré un temps au nazisme. L'écrivain le définit comme un "prédateur tendre", un "voyant aveuglé". - Jean-Jacques BROCHIER, qui considère que le roman est la seule façon de rendre compte du tragique, décrit dans "L'Hallali" (Albin Michel) la chute irrémédiable d'un homme qui se retrouve au chômage et meurt. - Dans "Les Grands désordres" de Marie CARDINAL, Elsa, une psychologue talentueuse, se retrouve démunie pour aider sa fille qui se drogue. Elle va recourir à un nègre qui écrira son histoire et lui permettra de sortir de son univers théorique. Marie CARDINAL parle de son propre travail de nègre. - Avec "Simon l'embaumeur ou la solitude du magicien" (François Bourin), Jacques TESTART signe son premier roman. Il y montre avec humour, à travers les aventures d'un chercheur marginal, un pessimisme fondamental vis à vis de l'éthique scientifique contemporaine qu'il dénonce. - "Eve" de Guy HOCQUENGHEM (Albin Michel) raconte la rencontre d'un homosexuel atteint de la maladie de la mort (le SIDA, jamais nommé) et de son double féminin. Ce roman est un cri de révolte contre un destin qui impose comme nouveaux dieux, la science ou les manipulations génétiques. - Hortense DUFOUR décrit dans "La Garde du cocon" (Flammarion) la vie de trois femmes prises au piège de leur maison et de leur entourage. L'écrivain évoque ses relations passionnelles avec son éditrice Françoise VERNY à qui son livre est dédié.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Luc Leridon
Raymond Mertens

producteur

Bernard Pivot

décorateur

Michel Millecamps

participant

Jacques Testart
Jean Jacques Brochier
Guy Hocquenghem
Marie Cardinal
Pierre Mertens
Hortense Dufour

présentateur

Bernard Pivot

AdBlock activé!