Pétain, Laval, Brasillach - Vidéo Ina.fr

Pétain, Laval, Brasillach

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Pétain, Laval, Brasillach

Apostrophes

video 01 mai 1987 24337 vues 01h 15min 45s

Pour parler de la collaboration et des figures extrêmement controversées de PETAIN, LAVAL et BRASILLACH, Bernard PIVOT a réuni Marc FERRO, Fred KUPFERMAN, Anne BRASSIE, Pierre SIPRIOT et Gilles PERRAULT.
- Gilles PERRAULT, auteur d'un livre-document "Paris sous l'Occupation" raconte la vie des Parisiens à cette époque, la misère, l'humiliation mais aussi la vie nocturne florissante et les actes de collaboration puis il retrace la libération de Paris et les combats contre les occupants. Banc titre de photos extraites du livre.
- Marc FERRO (ancien FFI) expose les raisons pour lesquelles il a écrit "Pétain". Il s'est interdit de juger. Il rappelle le rôle de PÉTAIN pendant la guerre, ses rapports avec LAVAL, son sentiment anti-allemand. Pour PÉTAIN, la collaboration était une stratégie. Marc FERRO évoque l'attitude de PÉTAIN vis à vis de la Résistance et des juifs. Accrochage (verbal) entre Marc FERRO, Fred KUPFERMAN d'un côté et Anne BRASSIE de l'autre, à propos des personnes qui composaient la milice et la résistance.
- Fred KUPFERMAN dit pourquoi il a consacré une biographie à LAVAL, l'homme le plus haï de l'histoire.
Il trace son portrait, évoque sa carrière politique. LAVAL croyait en la reconstruction de l'Europe. Fred KUPFERMAN insiste sur son anti-communisme et son anti-sémitisme. C'est LAVAL qui a pris la responsabilité de déporter aussi les enfants alors qu'il savait qu'il y avait des massacres. Fred KUPFERMAN donne son avis sur BRASILLACH.
- Anne BRASSIE auteur de "Robert Brasillach ou encore un instant de bonheur", explique qu'elle s'est intéressée à BRASILLACH par goût littéraire et dit ce qu'elle aime en lui. Elle parle de sa participation à la revue antisémite "Je suis partout". Pour l'écrivain, la collaboration était une préparation à la réconciliation. Anne BRASSIE tente de minimiser la violence de l'anti-sémitisme de BRASILLACH.
- Pierre SIPRIOT directeur de la revue "Les Cahiers du Rocher" présente le numéro de cette revue consacré à "Robert Brasillach et la génération perdue" et donne son opinion sur le livre d'Anne BRASSIE.
- Bernard PIVOT lit une lettre d'Albert CAMUS à Marcel AYME, lui demandant de signer la pétition contre la condamnation à la peine de mort de BRASILLACH. Il présente une série de livres sur le thème de l'Occupation et de la Seconde guerre mondiale.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Annonceur, Paris : Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Cazenave

producteur

Bernard Pivot

participant

Marc Ferro
Gilles Perrault
Pierre Sipriot
Fred Kupferman
Anne Brassie

présentateur

Bernard Pivot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!