Apostrophes en chansons - Vidéo Ina.fr

Apostrophes en chansons

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Apostrophes en chansons

Apostrophes

video 26 déc. 1986 6549 vues 01h 14min 46s

Pour cette émission consacrée à la chanson, Bernard PIVOT a invité plusieurs auteurs compositeurs interprètes qui ont célébré la force des mots. Ils parlent de leur métier, de la difficulté d'écrire, de leurs exigences etc... Ils interprètent des chansons dont ils ont écrit les paroles et composé la musique (à l'exception de "Ronsard 58", écrite par Serge BARTHELEMY).
Pierre PERRET raconte des anecdotes liées à ses chansons (dont une sur le "zizi"), sa rencontre et son amitié avec Paul LEAUTAUD qu'il aimait pour l'aspect corrosif de son oeuvre et son antimilitarisme. Serge GAINSBOURG qui considère à l'inverse de Guy BEART que la chanson est un art mineur en comparaison de la musique classique de la peinture ou de l'architecture finit par l'agresser vertement et l'insulter en le traitant de "connard", et en lui disant un peu plus tard "ta gueule".
Maxime LE FORESTIER explique comment certaines de ses chansons l'ont délivré de ses angoisses.
Pour Anne SYLVESTRE, l'écriture est une nécessité, le moyen de se faire du bien. Etienne AUBERGER, pour sa part, aimerait écrire un livre. CHATEAUBRIAND l'a beaucoup inspiré pour ses chansons. Louis CHEDID, fils de la romancière Andrée CHEDID, parle de sa chanson "Anne ma soeur Anne", inspirée par Anne FRANK, l'antisémitisme et la "nazi nostalgie". Il considère qu'une grande sagesse est nécessaire à l'écriture d'un livre et souligne l'importance de Serge GAINSBOURG dans son métier.
ARCHIVES : extrait du Grand Echiquier du 12/03/1986 : Yves DUTEIL chante "La Langue de chez nous".
Extrait de "Toute la chanson" du 30/01/1961 : Léo FERRE chante "Les poètes".
Clip de Johnny HALLYDAY réalisé par Bernard SCHMIDT : "Quelque chose de Tennessee" (paroles de Michel BERGER), hommage à Tennessee WILLIAMS.
Pour terminer Bernard PIVOT propose à ses invités de chanter tous ensemble "Au clair de la lune".

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies