Rebelles - Vidéo Ina.fr

Rebelles

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Rebelles

Apostrophes

video 05 oct. 1984 7992 vues 01h 16min 06s

Bernard PIVOT a réuni des invités sur le plateau d'"Apostrophes" autour du thème "Les rebelles". Il les interviewe :
- Banc titre : photographies en noir et blanc extraites de l'album "La Libération" publié par Paris Match et les éditions Numéro un (texte de Jacques CHABAN DELMAS).
Bernard PIVOT lit une déclaration de Jean LACOUTURE expliquant son refus de rencontrer Jacques ISORNI. Celui-ci déplore cette"lâcheté". Claude MAURIAC qui remplace LACOUTURE , polémique avec lui sur le fond : procès en diffamation sur le rôle d'ISORNI dans la Commission devant laquelle François MAURIAC, son père, avait déposé sur la torture en Algérie.
- Lucie AUBRAC, à propos de son livre "Ils partiront dans l'ivresse"(Seuil), explique son engagement dans la résistance. Elle raconte son action pour faire évader son mari, ses entrevues avec BARBIE. Elle parle de la tentative d'exécution de René HARDY dont Maître ISORNI est aujourd'hui l'avocat contre elle.
- Claude MAURIAC présente la biographie monumentale de " DE GAULLE, le rebelle "(Seuil), écrite par Jean LACOUTURE avec de nombreux témoignages, inédits, dans un très beau style. Il partage la même impression que LACOUTURE sur la personnalité du Général dont il fut le secrétaire particulier ; il parle de son génie de visionnaire rebelle dès la guerre de 1914 (Verdun), de ses rapports avec PÉTAIN, CHURCHILL, ROOSEVELT.
- Jacques ISORNI parle de ses "Mémoires,1911-1945" (Laffont), de son talent d'avocat, son sentiment d'être "un exilé dans son propre pays" parce qu'il a défendu PETAIN alors qu'il dit avoir défendu des communistes et été à l'écoute de la résistance pendant la guerre. Il raconte comment il a connu DE GAULLE en 1935 et ne l'a revu que pour lui demander la grâce de BRASILLACH.
Banc-titre en noir et blanc : photographie en noir et blanc de DE GAULLE.
C. MAURIAC déplore son refus de la grâce et pense qu'une rivalité d'écrivains a joué en sa défaveur.
Lucie AUBRAC pense qu'il faut punir plus gravement les élites mais reste opposée à son opposition à la peine de mort.
Banc-titre : photographie en noir et blanc d' ISORNI plaidant au procès PETAIN.
Elle relève les écrits insultants d'ISORNI sur DE GAULLE qui vont à l'encontre de ses dires et qu'il nie avant que B. PIVOT ne lise l'extrait ; d'autres "approximations" dans ses écrits à propos de CAVAILLES, PETAIN, etc... ISORNI parle du procès PÉTAIN à qui il avait fait "don de sa personne" face à son désarroi. MAURIAC souligne l'affection de PÉTAIN pour DE GAULLE qui lui a servi de "nègre". ISORNI donne des précisions.
- Léon MERCADET, journaliste, raconte l'histoire de "La brigade Alsace-Lorraine"(Grasset), réseau de résistants issus d'Action Française, qui eût au début des rapports plus difficiles avec DE GAULLE qu'avec PÉTAIN et dont MALRAUX devint ensuite le chef.
Banc-titre : photographie en noir et blanc d' André MALRAUX

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Annonceur, Paris : Antenne 2

Générique

réalisateur

Jacques Cristobal

producteur

Bernard Pivot

participant

Claude Mauriac
Jacques Isorni
Lucie Aubrac
Léon Mercadet

présentateur

Bernard Pivot

AdBlock activé!