Recherches et filatures - Vidéo Ina.fr

Recherches et filatures

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Recherches et filatures

Apostrophes

video 30 nov. 1984 1977 vues 01h 19min 22s

Bernard PIVOT a invité des écrivains sur le plateau de cette émission d'Apostrophes consacrée à des "Recherches, enquêtes et filatures" :Banc-titre : reproductions de dessins en couleur tirés de la bande dessinée de RODOLPHE et GARCIA "Une aventure de Cliff Burton : Brouillard sur Whitehall"(éditions DARGAUD). - Michel del CASTILLO parle de "La gloire de Dina", roman très autobiographique qui évoque ses difficiles relations avec une mère qui a pratiquement abandonné ses deux fils. Il parle de ses retrouvailles avec celle-ci après quinze ans de silence. Ce livre est une sorte d'exorcisme : hommage à cette mère adorée qui l'a abandonné quand il avait neuf ans et à son demi-frère, "son négatif" privé trop tôt de sa mère pour pouvoir se réaliser comme lui a pu le faire grâce à la littérature. - Frédéric DARD a écrit un nouveau SAN ANTONIO "Faut il tuer les petits garçons qui ont les mains sur les hanches" dans lequel la réalité fait irruption dans le réel. L'auteur parle de l'enlèvement de sa fille Joséphine, survenu alors qu'il avait dépeint une situation similaire dans un roman qu'il venait de commencer et terminé plus tard pendant le procès du kidnappeur. On l'a soupçonné de s'être inspiré de son propre drame.Banc titre : photographie de Frédéric DARD enfant sur la couverture de son livreIl parle du "côté divinatoire des romanciers", de son déchirement de père face à l'horreur de ce rapt et en retrouvant sa fille devenue autre. On leur a pris le cocon heureux dans lequel ils vivaient. Il parle de la place de SAN ANTONIO dans sa vie.- Henri VINCENOT a écrit "L'oeuvre de chair", hommage à la Bretagne qu'il a découverte enfant en s'inspirant des contes traditionnels de la région. Un jeune homme venu passer l'été en Bretagne tombe amoureux d'une femme qui disparait. Il part à sa recherche de pays en pays, en faisant voeu de chasteté pour toute la durée de sa quête. Henri VINCENOT y prône le respect de la femme "régénératrice" dans le mariage. - Auteur de "Rimbaud en Abyssinie" et "Un sieur RIMBAUD se disant négociant", Alain BORER parle de son voyage en Abyssinie sur les traces du poète et évoque le destin de ce "mystique à l'état sauvage" : "Le plus grand", il a cru pouvoir changer le monde avec la poésie et fui l'occident pour reprendre une marche héroïque en quête d'absolu dans le désert. F. DARD salue le travail de BORER dont la recherche prolonge l'oeuvre de RIMBAUD.Banc-titre : photographies en noir et blanc de RIMBAUD et d'une pierre portant son nom gravé en Egypte où RIMBAUD a certainement été. Bernard PIVOT montre la couverture de la revue "Parade sauvage" à laquelle Alain BORER a aussi contribué et signale d'autres livres consacrés àRIMBAUD ainsi que le livre de Patrice DARD préfacé par son père : "La nouvelle cuisine à l'ancienne".

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Luc Leridon

producteur

Bernard Pivot

participant

Frédéric Dard
Alain Borer
Michel del Castillo
Henri Vincenot

présentateur

Bernard Pivot

AdBlock activé!