Dans l'intimité des écrivains illustres - Vidéo Ina.fr

Dans l'intimité des écrivains illustres

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Dans l'intimité des écrivains illustres

Apostrophes

video 10 sept. 1982 3553 vues 01h 14min 22s

Bernard PIVOT a réuni sur le plateau d'Apostrophes autour du thème "Dans l'intimité des écrivains illustres" : - Jean FAVIER pour "François VILLON":une présentation de Villon par lui-même,à partir des témoignages qu'il a établis lui-même. Qui était exactement Villon :un menteur, un petit truand, un intellectuel qui a mal tourné;son culte de la fidélité et de l'espérance, son refus des formes traditionnelles, - Roger DUCHENE avec"Madame de SEVIGNE ou la chance d'être femme" : son plaisir d'écrire, l'aspect moderne de son style. Sa fille, la grande passion de sa vie,les lettres qu'elle lui a adressées. Sa frigidité (probable), - Eugène IONESCO : "Hugoliade", pamphlet anti-Victor HUGO écrit a 20 ans : pourquoi et comment il l' a écrit ; anecdotes anti-Hugo, inventées par IONESCO ou réelles.Ce que IONESCO reproche à HUGO, - Pierre SIPRIOT :"MONTHERLANT sans masque" : un nouveau regard sur MONTHERLANT. P. SIPRIOT aborde de nombreux aspects de la personnalité, de la vie et de l'oeuvre de MONTHERLANT, en particulier :la tauromachie, la guerre de 1914 et son livre"le songe", un ouvragé contesté par les combattants, les lettres de MONTHERLANT a sa grand-mère, Madame de RIANCEY ; MONTHERLANT et l'homosexualité :sa"chasse"aux adolescents, son amour pour Serge, un ami du collège Sainte-croix et diverses anecdotes, - Marc CHOLODENKO :"Meurtre", un roman qui met en scène un écrivain Georges HELIAS et évoque les relations complexes entre quatre personnages, dans l'amitié et dans l'amour. - Spécialiste du Moyen âge, Jean FAVIER publie une biographie magistrale de "François VILLON " une page d'histoire écrite par VILLON et par moi-même". Comme tout document examiné par l'historien, il a décrypté le faux testament qu'a utilisé le poète, grand menteur, comme une sorte de dossier de presse pour se faire connaître, sachant qu'il ne pouvait vivre de sa plume d'intellectuel : un formidable témoignage sur les mondes dans lesquels il évoluait, incluant une anthologie de ses écrits. INSERT : portrait de VILLONIl a menti sur sa culture " les pages roses du dictionnaire plus l'aide mémoire du baccalauréat", sur ses victimes dont il ne parle pas - il a assassiné, volé, peut-être été proxénète (ou plutôt partagé sa misère avec la grosse Margot), par "la faute de la Fortune".. C'est un un petit truand, un poète d'abord sensible à la magie des mots (ses ballades en argo)t. Eugène IONESCO souligne sa spiritualité avec l'espérance. Il est guidé par le culte de la fidélité et de l'amitié, sa haine de la trahison. Ce qui le sauve, des circonstances extérieures, des amis dans le Paris intellectuel conscients qu'il est un grand poète. Dans son faux testament, il pense à la carrière qu'il aurait pu faire en désignant ses exécuteurs testamentaires du côté des officiers, pour se retourner ensuite du côté du voyou, de l'ivrogne et du souteneur.Reconnu comme un grand poète par les cours, de celle du roi René à celle de Blois, il est rejeté parce qu'il refuse de jouer le jeu, chanter dans les formes conventionnelles de la courtoisie. Il réplique par sa définition du bonheur dans "Le contredit de FrancContier". C'est un représentant du monde des clercs, du "Roman de la rose", condamné s'il ne se marie pas au risque d'abandonner l'espoir d' une carrière d'intellectuel, à la quête éternelle de la femme qui, sans argent, aboutit à la grosse Margot. On perd sa trace à l'âge de 32 ans, alors qu'il est banni, usé par la prison, la torture et la maladie.- Roger DUCHENE :"Madame de SEVIGNE ou la chance d'être femme". Orpheline à 16 ans, veuve à 25 ans. Commencée à 45 ans, l'écriture n'a occupé que 8 ans sur les 70 ans qu'elle a vécu. Elle est belle quand elle parle "la spirituelle marquise".INSERT : Portait gravure, puis tableau et gravure de la marquise.Très courtisée après la mort de son mari dans un duel, déclenchant trois scandales (les cassettes de FOUQUET), elle est très critiquée. "Elle était tentée par la vertu" aurait dit son mari : débat sur sa probable frigidité. Elle n'a eu que deux enfants. Son grand amour, c'est sa fille. INSERT : Portait de sa fille.Ses lettres ont été écrites pour Madame de GRIGNAN. Elles arrivaient trop tard à la cour et ne pouvaient intéresser les provinciaux d'Aix en Provence. Ses premiers lecteurs datent de trente ans après sa mort. Elle sait qu'elle écrit bien mais n'imagine pas qu'elle aura une gloire littéraire.Il reste peu de manuscrits d'elle. Ils sont écrits d'un seul jet. C'est une parisienne, pas très bien reçue à la cour, ce qui lui a évité d'en être prisonnière. Sa chance d'être femme, veuve, libre, elle a échappé à un certain type de culture. - Eugène IONESCO a retrouvé :"Hugoliade", canular cruel vis-à-vis du poète extra-éloquent, qu'il a écrit en roumain à 22 ans, à " une époque où l'on n'aimait pas Victor HUGO mais VERLAINE, MALLARME, VALERY. Il envisageait alors de poursuivre la biographie de Victor HUGO et a puisé dans les travaux des historiens du 19ème siècle. Anecdotes drôles dont certaines inventées par IONESCO sur la vanité du poète, son exhibitionnisme. Ses vers lui paraissent boursouflés, certains romans l'amusent. Il n'aime pas du tout l'auteur dramatique. Il soupçonne HUGO d'avoir été contre l'Empire pour des raisons personnelles. Il n' a pas été un poète de gauche jusque dans la deuxième partie de sa vie.Très imbu de lui même, il éprouvait par ailleurs beaucoup de compassion. IONESCO salue le travail de romancier effectué par Jean FAVIER restituant l'authenticité de l'époque de VILLON, personnage admirable, métaphysicien déchiré. - Pierre SIPRIOT livre "MONTHERLANT sans masque" à partir des archives de son héritier (nombreux inédits, correspondances) et de la fréquentation de celui dont il a été l' ami et le confident. Or un an avant de mourir, MONTHERLANT avait précisé les textes qui pourraient être publiés après sa mort sans contrevenir à sa volonté et ceux ci n'y figurent pas.- INSERT: Photographie d' Henri de MONTHERLANT.C'est le cas de "Moustique", par exemple, qu' a publié SIPRIOT : le pied de nez à la postérité souhaité par l'auteur, selon lui ? SIPRIOT se réfère aux échanges entre l'héritier et l'éditeur, au personnage de Serge, au témoignage et à l'appui d'une personnalité qu'il ne souhaite pas nommer dans son choix de publier ces textes, conforme, selon lui, aux souhaits réels de MONTHERLANT. Les lettres à la grand-mère révèlent les difficultés financières de la famille de l'écrivain. - INSERT: Photographie d' Henri de MONTHERLANT tenant une tête sculptée devant d'autres statues.Ses débuts de "sale gosse" prêt à se convertir à l'islam et à l'ascétisme en Afrique pour devenir ensuite le sage du quai Voltaire. SIPRIOT a voulu sortir des déclarations toutes faites qu'il opposait dans ses interviews et le montrer au naturel. Il parle du "Songe", montre son rêve raté de gloire militaire. La révélation de "Moustique" (populisme à la Céline) où il montre son immense tendresse. Anecdotes. Sa conception de la vie dans la tauromachie, l' identification au taureau et aux adolescents.- Dans "Meurtre", Marc CHOLODENKO évoque un moment dans la vie de Georges HELIAS , écrivain médiocre mais à succès, qui va essayer de réaliser l'impossible osmose entre le réel et l'écrit, à la faveur de sa rencontre avec une femme. L'acte d'orgueil de l'écrivain en créant un monde. Peut il aimer comme un autre homme étant, comme écrivain, à côté de la vie. Dans le roman, trois des personnages font un chemin initiatique alors que l'écrivain reste bloqué dans son écriture.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Luc Leridon

producteur

Bernard Pivot

participant

Eugène Ionesco
Marc Cholodenko
Pierre Sipriot
Jean Favier
Roger Duchene

présentateur

Bernard Pivot

AdBlock activé!