Le Jardin des plantes - Vidéo Ina.fr

Le Jardin des plantes

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Le Jardin des plantes

video 21 déc. 1996 5048 vues 01h 30min 45s

Pendant l'occupation allemande à Paris, le professeur Fernand BONNARD, installé au Jardin des Plantes dont il est conservateur, se consacre en toute sérénité à son travail en évitant de se mêler du présent. Seule présence de la guerre : deux militaires allemands chargés du fonctionnement d'un projecteur de DCA installé dans le jardin. Fernand, dont l'épouse est pétainiste, vit en bonne intelligence avec les deux Allemands dont l'un, intellectuel, ne se considère pas comme un soldat. - Le fils de Fernand, Armand, est divorcé et a inscrit sa fille, Philippine, dans une institution religieuse. - Le drame commence alors qu'Armand, bravant l'interdiction, quitte après une altercation avec Fernand le domicile de celui-ci, enfreignant les règlement sur le couvre-feu. Il est arrêté, pris en otage et fusillé à la suite d'un attentat contre la Wehrmacht. Philippine est enlevée de son collège par Fernand qui, n'ayant pas le courage de révéler la vérité à la petite fille, invente l'histoire de "capitaine Armand", grand et mystérieux résistant, caché dans les tours de Notre-Dame . - En proie à la tristesse, Philippine fait une fugue et part à l'aventure dans Paris, la nuit, à la recherche de son père. Elle tombe sur un groupe de Résistants dont le chef la ramène chez Fernand. Celui-ci fait croire à Philippine qu'il est lui aussi dans la Résistance - ce qui l'amène aussitôt à se voir contraint d'héberger une famille de Juifs pourchassés... Et en prime deux parachutistes britanniques.Scène cocasse : la Libération de Paris approchant, Fernand protège Werner et l'autre soldat allemand du jardin des Plantes les cachant avec ses autres protégés juifs et Anglais. La situation se complique encore pour Fernand lorsque le chef des Résistants lui confie le dynamitage d'un train en partance gare d'Austerlitz, train devant emmener des collaborateurs en fuite et un prisonnier de marque : le fameux "Colonel Bastien", grand chef de la Résistance. Le dynamitage réussit. Presque malgré lui Fernand abat deux agents du Sicherheitsdienst (SD), repart par les égouts avec le Colonel Bastien blessé et temporairement aveugle. Chargés d'une ultime mission Fernand et Philippine doivent plastiquer l'hôtel Meurice, siège de la Kommandantur. Mais ils se trompent et plastiquent l'immeuble du pensionnat où Philippine avait été particulièrement malheureuse... Après la Libération Philippine est décorée par le Colonel Bastien, en son nom et celui de son père.

Production

producteur ou co-producteur

Mafilm France, Télévision Française 1, Son et Lumière, Canal Plus

Générique

réalisateur

Philippe de Broca

scénariste

Philippe de Broca

musique originale

Charles Court

décorateur

François de Lamothe

interprète

Catherine Jacob
Claude Rich
Didier Lafaye
Rose Thiery
Samuel Labarthe
Salome Stevenin
Gert Burckhard
André Penvern
Zoltan Gera
Istvan Meszaros
Cyril Montana
Janos Szikora
Janos Kulka
Tamas Dunai

mixage

François Groult

monteur

Marie Claude Lacambre

dvd
cd
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!