Appelez moi Madame - Vidéo Ina.fr

Appelez moi Madame

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Appelez moi Madame

Histoires vécues

video 17 juin 1987 2140 vues 51min 04s

Anne GALLOIS et Françoise ROMAND se penchent dans ce film sur la curieuse histoire d'un transsexuel, Jean Pierre V., devenu Ovida Delect, dans un petit village de la France profonde, Saint Pierre Alizay en Normandie. Elle nous font découvrir cet étonnant personnage, écrivain, poète, résistant, communiste, qui a décidé de devenir une femme après vingt ans de mariage avec Huguette, et la naissance d'un fils.Le film, oscillant entre et documentaire et fiction, suit Ovida et Huguette au gré de leurs occupations quotidiennes dans ce village où ils vivent toujours ensemble depuis 34 ans, dévoilant au fur et mesure l'itinéraire d'Ovida, celui d'Huguette, exprimé avec une émotion retenue, la réaction violente de leur fils, et celles, sans excès mais pas toujours généreuse, de la communauté villageoise : l' "histoire vécue" d'un personnage haut en couleurs, affirmant avec force son bonheur d'être femme, et aussi celle, plus réactive, des personnes qui l'entourent, surtout celle d'Huguette dont on sent la détresse sous-jacente. A Saint Pierre Alizay en Normandie, nous découvrons Ovida Delect, la soixantaine, poétesse, écrivaine, et transexuelle. Elle raconte son histoire, origine petite-bourgeoise étroitement catholique, résistant et déporté. Nous la voyons lire des poèmes écrits en captivité devant des Anciens combattants.Nous découvrons peu après sa femme, Huguette, ancienne directrice de l'école maternelle du village, qui a du mal à cacher son émotion en évoquant ses souvenirs. En alternance avec des plans de leur vie quotidienne, réunion et fête du PC local, promenade, choix de robes..., Ovida continue d'évoquer son histoire, en affirmant qu'Huguette et lui partagent les mêmes conceptions de la vie, et en expliquant sa conception de la féminité.A Paris, Ovida, en robe rouge, déclame un poème devant Notre-Dame en évoquant un souvenir avec Paul ELUARD en 1949, puis va témoigner de son expérience au cours d'une séance consacrée aux transexuels dirigée par le pasteur Joseph Doucé au Centre du Christ libérateur (au cours de laquelle d'autres témoignent de leurs difficultés).Jean Noël, le fils, explique qu'il n'a pas accepté le changement de son père et qu'il a reporté toute son affection sur sa mère. Ovida, lui, préfèrerait être sa "grande amie", tandis qu'Huguette retrouve en lui le prolongement de Jean Pierre... Après que des camarades de cellule aient expliqué en début d'émission leur attitude tolérante envers Ovida, ce sont les commerçants et des gens du village qui sont invités à raconter leurs réactions au changement d'Ovida en 1982 (quand il s'est présenté à eux habillé en femme) : réactions mitigées, plutôt sympathiques chez les femmes, légèrement ironique chez le curé...Ovida, se maquillant, déclamant des poèmes sur une barque, exprime sa conviction d'être heureuse en femme, et en couple avec Huguette (ce que celle-ci ne dément pas...)Dernière séquence : Ovida déclame un poème en robe de mariée devant la mer, serre Huguette, puis embrasse tous les membres de l'équipe ( Claire ROCHARD, Francois EDE, Maurice Perrimond, Jean-Pierre Laforce).

Émission

Histoires vécues

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel, Télévision Française 1

Générique

réalisateur

Françoise Romand

musique originale

Nicolas Frize

journaliste

Anne Gallois

participant

François Ede
Claire Rochard

dvd
cd
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!