Le président Thieu parle - Vidéo Ina.fr

Le président Thieu parle

Publicité

Le président Thieu parle

Magazine 52

video 22 mars 1973 1576 vues 09min 10s

Interview du président THIEU, représentant de la république du Vietnam (soutenu par les Américains) près de 2 mois après la signature du cessez le feu et des accords de paix avec le Nord Vietnam et le GRP (gouvernement révolutionnaire provisoire, Vietcong). - question votre sentiment sur la suite des évènements "tout dépend de l'attitude des communistes, oui ou non veulent ils recommencer une guerre de 18 ans qu'ils n'ont pas réussie, ça c'est très important pour permettre aux leaders communistes de Hanoi de réfléchir mûrement pour prendre une décision, si j'étais dans la même situation qu'eux recommencer une guerre de 18 ans et demander aux 20 millions d'habitants du Nord Vietnam de continuer à souffrir des ravages de la guerre, du manque de nourriture, de médicaments, des conditions misérables de vie, si j'étais un leader je ne pourrais pas supporter tout ça surtout pour une guerre d'invasion, pas pour une guerre de libération mais pour les communistres on ne peut jamais deviner les communistes, peut être ils voudraient avoir la misère pour demander beaucoup à la population, surtout la guerre entretient le régime, la misère de la population conserve le régime" - la durée de cette période de réflexion pour les communistes à votre avis ? "ils auraient dû déjà réfléchir et prendre une décision même s'ils ne le disent pas, ils sont hésitants sur la conduite à suivre actuellement parce qu'ils sont divisés, une fraction pro chinoise une fraction pro russe, ça c'était passé il y a plusieurs années, il y a des gens qui disent qu'il ne faut plus continuer la guerre, qu'ils ne pourraient pas gagner, il y en a qui veulent continuer la guerre pour des intérêts personnels, pour une ambition personnelle comme ? voudrait devenir Napoléon contre les Français, ils voudraient gagner la guerre contre les Américains, c'est une ambition personnelle qui peut être n'entre pas dans la politique du parti mais de toute façon, il y a des divergences d'opinions..." question différences entre communistes du Nord et du Sud "je crois que dès le début les communistes du Sud ont été très innocents et ils se laissent tirer par le bout du nez par les communistes du Nord, certainement les communistes du Nord ils font la guerre et voulaient bien utiliser les communistes du Sud comme leurs outils, c'est un camouflage surtout avec l'appelation de front de libération du Sud Vietnam mais c'est le but des communistes du Nord dont les communistes du Sud ne sont qu'un objet camouflé et surtout il y a le sentiment que les gens du Sud dans le maquis ne sont pas aussi libéraux qu'ici et les gens du Sud certainement ne sont pas très contents de l'esprit de revanche (il dit revendre), de l'esprit dominateur, de chef, de maître des gens du Nord" - question on a le sentiment depuis la signature des accords de paris que le cessez le feu n'arrive pas à s'appliquer, pourquoi ? "parce que les communistes ont violé le cessez le feu, c'est la simple raison, c'est la principale, ils l'ont dit depuis longtemps, même avant octobre (début des négociations) puisqu'ils pensaient que les accords de paix devaient être signés le 27 octobre ils ont issue (?) les directives jusqu'aux cadres communistes des villages disant qu'il faut profiter de la période mi nuit mi jour après le cessez le feu, parce qu'à ce moment là la commission internationale de contrôle n'est pas en place il faut profiter pour avoir plus de populations, de hameaux, alors six (?) c'est ce dont ils ont besoin pour avoir le vote, alors certainement ils devaient appliquer la même tactique, les mêmes directives après que les accords aient été signés en janvier, ça continue parce qu'ils veulent toujours avoir la population des hameaux, ils (les gens de la commission internationale) ont été gênés par ces actes de violation de cessez le feu par les communistes, ils ne cesseront leurs actes de violation que lorsqu'ils n'en seront plus capables, je vous dis ça très franchement, ils ont 12 825 tués et capturés, je ne sais pas s'ils continueront dans cette voie, c'est une grosse perte, au fond ils n'ont rien gagné" - question pensez vous que les conversations bilatérales de Paris vont permettre d'éclairer le climat, "je crois que quand les deux parties s'assoient à une table de conférence pour traiter d'une solution future, politique, si les communistes mettent la volonté là dedans et que ils ont la patience d'attendre, oui mais si ils veulent chercher encore une fois une victoire militaire sur le terrain pour appuyer la conférence, s'ils insistent pour recommencer la même tactique qu'en 1954 ou en 1972, ce serait la même chose, c'est pourquoi je dis que la meilleure garantie de la paix au Vietnam c'est la bonne volonté, c'est l'honnêteté même des communistes qui veulent une fois pour toutes, avoir la paix au Vietnam et surtout les puissances communistes qui sont la Chine et la Russie, eux si ils voulaient vraiment que la paix soit rétablie de façon durable au Vietnam là ils pourraient le faire parce que ce sont eux qui fournissent le matériel de guerre au Nord Vietnam et ce sont eux qui fixent l'objectif pour le Nord Vietnam qui est ni plus ni moins un outil de l'objectif global des puissances communistes qui sont la Chine et la Russie, s'ils disent nous cessons la guerre, l'invasion là il y aura la paix, les Nord Vietnamiens n'auront pas les moyens de continuer la guerre" - question quelles sont vos prévisions ? "dans 6 mois je crains que les communistes au Sud, aussi bien les troupes nord vietnamiennes qui restent encore dans le Sud que les forces armées du Front vont faire quelque chose certainement pour appuyer la conférence ou bien pour saboter les élections parce qu'ils ne pensent pas qu'ils vont gagner les élections, pour eux le facteur temps est très important, s'ils pouvaient chercher un prétexte pour faire traîner c'est pour avoir plus de poids, de votes aux élections, pour avoir assez de temps pour envoyer leurs cadres dans les campagnes, pour pouvoir s'inflitrer dans nos organisations politiques et surtout pour faire venir la population du Nord dans le Sud pour avoir plus d'électeurs, ça ils le feront certainement parce qu'ils l'ont déjà fait en 1954...comment je vais réagir ? on va voir, je ne peux pas prédire tout ça"

Émission

Magazine 52

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

journaliste

Jean François Chauvel

participant

Van Thieu Nguyen

AdBlock activé!