La réserve de l'Ile de Ré - Vidéo Ina.fr

La réserve de l'Ile de Ré

Publicité

La réserve de l'Ile de Ré

La France défigurée

video 16 sept. 1973 2620 vues 10min 14s

Reportage sur la réserve ornithologique de l'Ile de Ré.Une réserve maritime a été décidée dans le Fier d'Ars, au milieu de l' île de Ré.

Interview de M. J. SERVART, Directeur de la protection de la nature et de l'environnement : " Il s'agit d'offrir au gibier d'eau migrateur des possibilités d' étape pour se nourir et se reposer, et essentiellement le long des deux grands axes migratoirs, d'une part l'ouest le littoral atlantique et d'autre part dans la partie centrale, le couloir rhôdanien. Ce périmètre serait suffisant s'il n'y avait pas les grandes marées qui n'envahissaient les terres. Alors il n' y a plus que les grands échassiers qui peuvent rester, les autres migrateurs se font massacrer par les chasseurs ".
Interview d' Edouard LUCAS, passionné, nous explique quelle est la valeur ornithologique de l'ïle de Ré, il décrit quelles ont les espèces les plus intéressantes.Pour la migration descendante, Il y a environ 30 à 40 000 oiseaux, il n'y a qu'un petit promontoir pour les grands échassiers et les petits échassiers sont obligés de se réfugier dans les marais.Ils se font massacrer, ils sont fatigués et les chasseurs les tirent à bout portant.
Suite Interview de M. J. SERVART, Directeur de la protection de la nature et de l'environnement, expliquant l'organisation de la répartition de la réserve sur le domaine public maritime. Cette mise en réserve sur le domaine terrestre pose des problèmes..."
Interview de M. GODIN, maire d'Ars en Ré : " les propriétaires n' avaient que le choix de répondre par oui ou par non à cette enquête.sans connaître le contenu, sans connaître ce qu'allait être cette enquête ornithologique, il fallait se prononcer....Notre problème pour Ars, c'est l'abandon des marais salants. Ars vivait à 80% de la production du sel. Cette production va disparaître à coup sûr, dans les cinq ou dix ans qui viennent, il faut donc à tout prix reconvertir ces marais salants.Si cette réserve ornithologique est compatible avec la pisciculture, les propriétaires de marais s'y opposeront certainement moins ".
Interview d'une habitante qui demande qu' une étude sérieuse soit mise en oeuvre sur la compatibilité ou non, d'une réserve ornithologique et une réserve de poissons.
Interview de M. MOYNET, Conseiller général : "Il y a deux ans une enquête d'utilité publique a été ouverte. Les propriétaires des marais craignant d'être lésés ont aussitôt créé une association de défense pour sauvegarder leurs intérêts."
Interview du juge BELLAY, président à la cour de cassation : " Des mesures conservatoires pourraient être prises. Il faudrait interdire la chasse, les constructions dans un certain périmètre, la navigation de bateaux à moteur. Tout ce que je souhaite, c'est que l'interdiction n'aura pas pour effet dans un premier temps, de faire baisser les prix et dans un second temps, que ces mesures soient supprimées pour favoriser une opération immobiliere...Si les droits des paysans sont gardés, l'opération est rentable, un tourisme intelligent pourrait se développer".
Suite Interview de M. J. SERVAT : " Nous avons préféré revoir le dossier, quelle serait la zône qui serait mise en réserve.Il y a trois possibilités : le classement autoritaire, l'acquisition qui coûte cher à l'état, un accord à l'amiable, mais les intérêts juxtaposés sont souvent incompatibles."

Émission

La France défigurée

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Jean Berne

producteur

Michel Pericard
Louis Beriot

AdBlock activé!