Le point sur l'affaire du village de Septmonts - Vidéo Ina.fr

Le point sur l'affaire du village de Septmonts

Publicité

Le point sur l'affaire du village de Septmonts

La France défigurée

video 19 août 1973 1776 vues 08min 18s

Au village de Septmonts dans l'Aisne, le litige qui oppose un industriel à la municipalité.
Cet industriel s'est implanté dans cette commune rurale contre l'avis de la population. Un accord est ensuite intervenu avec la commune mais il semble aujourd'hui qu'il n'ait pas été respecté. C'est en effet l'un des plus beaux village du Soissonnais, en instance de classement et dont le site est à préserver. Or on reproche à l'industriel en question, entrepreneur de travaux publics, d'avoir trompé la municipalité en déposant un permis de construire pour un hangar alors qu'il en a fait une centrale de produits en béton. Ceci est confirmé par l'Architecte des Bâtiments de France, monsieur GIGOT. En mai 1971, l'usine commence à fonctionner sans autorisation. En février 1972, la municipalité prévient l'émission qui fait un premier reportage pour sensibiliser l'opinion et qui n'a pas été du goût de l'entrepreneur. En juin, en présence du sous-préfet de Soissons, celui-ci s'engage à modifier ses installations pour en améliorer l'esthétisme ainsi que l'installation phonique. Mais il ne réalise pas l'ensemble des travaux prévus. Le premier adjoint au maire, monsieur CHARMAILLE, estime qu'il faut désormais demander au service de l'équipement de venir se rendre compte que les prescriptions n'ont pas été réalisées. Le maire, monsieur DRIVIERE, juge, quant à lui, qu'il est difficle d'appliquer des sanctions et qu'il y a aussi une faute des pouvoirs publics qui traînent en longueur. La conclusion est donc qu'un industriel peut décider de s'implanter dans une commune sans en respecter les conditions et peut passer outre les conventions passées entre la commune et lui sous l'égide de l'autorité préfectorale sans que cela ne lui attire le moindre inconvénient.

Émission

La France défigurée

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Pierre Leherle

journaliste

Yves Goumot

opérateur de prise de vue

Gilbert Mercinier

AdBlock activé!