Joseph Fontanet - Vidéo Ina.fr

Joseph Fontanet

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Joseph Fontanet

Actuel 2

video 04 mars 1974 2184 vues 01h 05min 44s

Le récent remaniement ministériel, la réforme de l'enseignement secondaire : les sujets sont débattus par Joseph FONTANET, Ministre de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports et les journalistes : CLAUDE GAMBIEZ (le Figaro), GEORGES NAMI (Nouvel Observateur), JACQUES BOUZERAN (Le Point), M. RAYNAUD BARILLON (Le Monde). - Question de M. BARILLON : "Que pensez-vous de la nouvelle situation ?" - Réponse de M. JOSEPH FONTANET : "Dans la mesure qu'il y a eu réduction de gouvernement, il est normal que les représentants des partis aux... soient aussi nombreux. Le départ de M B STAZI, du gouvernement regretté" - Remarque d'un journaliste : "L'UDR n'est plus majoritaire depuis le remaniement ministériel" - Réponse de M FONTANET : "Ce qui compte c'est que chaque formation puisse participer aux décisions gouvernementales en ce qui concerne les réformateurs, formation récente, il est normal qu'il y est peu de représentants au gouvernement" - Question de M G NAMY : "Vous a-t-on consulté pour le départ de M B STAZI ?" - Réponse de M FONTANET - Question de M NAMY : "Le rôle de conseiller privé de M GEORGES JUILLET" - Réponse de M FONTANET : "Je ne pense pas que M POMPIDOU abandonne à quiconque la responsabilité qu'il assume" - Question d'un journaliste - Réponse de M FONTANET : "les anciens souhaitent du MRP dont il fait partie" - Question de M BARILLON : "Et l'Europe" - Réponse de M FONTANET : "Ce n'est tout de même pas la faute de la France, si les autres pays européens n'ont pas tenu leur parole à Washington" - Insistance de M BARILLON : "M BARRAULT, pdt de votre parti n'est pas pour la politique de M JOBERT" - Réponse de M FONTANET : félicitons-nous de la liberté d'expression qui existe en politique en France" - Observation de M NAMY : "La suppression des postes de secrétaire d'Etat à la coopération du nouveau gouvernement" - Réponse de M FONTANET - Question de J IDIER : "Comment se passe un conseil ministériel ? Celà ne se fait pas de révéler ce qui se passe à un conseil ministériel, tous les ministres ont une responsabilité politique globale, a démissionné une fois" - Question de M CLAUDE GAMBIER : "Le rattachement à l'Education nationale, du service de la jeunesse et des sports..." - Réponse de M FONTANET : "rattachement dans le but d'une coordination plus étroite" - FONTANET : "Conscient du succès de la réforme du primaire" - Intervention de M BOUZERAIN : "L'opinion publique sceptique" - Réponse de M FONTANET : "Je trouve beaucoup, que tant de français soient déjà au courant". Interview de M FONTANET sur les vacances scolaires - Question de M GAMIEZ : "A l'âge de 11 ans tout est déjà joué ?" - FONTANET : "La réforme de l'enseignement du 2ème degré, une politique de sorties des élèves, une meilleure formation des maitres, éviter le redoublement des classes" - Question de M GAMBIEZ : "Le recyclage des professeurs" - Réponse de M FONTANET - Question de M IDIER : "Chaque élève aura-t-il les mêmes chances" - Réponse M FONTANET : "A cet égard, nous allons faire un grand pas en avant, l'unification des professeurs" - NAMY : "Inégalité sociale est à l'origine de la limitation des chances de départs" - Réponse de M FONTANET : "La répartition de la richesse actuellement par rapport aux dernières années" - Question de NAMY : "La réintroduction du latin en 6ème" - Réponse de M FONTANET : "le latin ne risque plus d'être l'instrument d'une ségrégation, ce serait plutôt les mathématiques" - Question de M BARILLON : "Les directions de l'orientation et de la formation permanente" - Réponse de M FONTANET : "Cette section ne s'occupe pas que des instituteurs, elle s'occupera bientôt des professeurs, les critiques de l'opposition sur cette réforme..." - Question de J IDIER : "Ne redoublera-t-on plus jamais dans le secondaire ?" - Réponse de M FONTANET : "Le retard causé par le redoublement, les élèves les plus en difficulté ont besoin des maitres les plus pédagogues, la nouvelle formation plus pédagogue des enseignants" - Insistance de M BARILLON : "C'ext une révolution, une étape prodigieuse que les cours de pédagogie aux enseignants" - Question de M BOUZERAN : "Le bac et l'examen d'entrée à l'université" - La réforme du bac : réponse de M FONTANET : "la réforme du bac, il est nécessaire que les études secondaires soient sanctionnées par un diplome, ce serait le bac, pour entrer dans l'enseignement supérieur, il faudra prouver que dans les matières essentielles, on est capable de montrer ses capacités, le sort de ceux qui échoueraient au bac et aux examens d'accès à l'enseignement supérieur, la formation continue, le crédit enseignement" - Question de M BARILLON : "Ne faut-il pas redéfinir une relation enseignant enseigné" - Réponse de M FONTANET : "Le cas des "découragés", faciliter les étudiants issus de classes modestes, matériellement, le nouveau bac en application en 1978...". - Question de M. GAMBIEZ. - Réponse de M. FONTANET : "Il faudra procéder à une reconversion de l'université".

Émission

Actuel 2

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Claude Robrini

journaliste

Jacques Idier

participant

Joseph Fontanet
Georges Mamy
Raymond Barillon
Claude Gambiez
Jacques Bouzerand

présentateur

Jacques Idier

AdBlock activé!