Interview de Monsieur Jacques Soustelle - Vidéo Ina.fr

Interview de Monsieur Jacques Soustelle

Publicité

Interview de Monsieur Jacques Soustelle

JT nuit

video 10 oct. 1958 1077 vues 04min 54s

Interview de Jacques SOUSTELLE, ministre de l'Information du dernier gouvernement de la IVème République formé par le général De GAULLE, avant le référendum du 28 septembre sur la constitution de la Ve République et les élections législatives de novembre, après modification du découpage électoral et du mode de scrutin. - PE façade du Ministère de l'Information. GP de la plaque à l'entrée du Ministère. - PR caméraman filmant. - PE du ministre Jacques SOUSTELLE, assis derrière son bureau encombré de documents, interviewé par Danièle BREEM, assise devant le bureau. - Danièle BREEM: "A quoi se rapportent les ordonnances prises en Conseil des ministres ce matin ?". Jacques SOUSTELLE: "Il s'agit d'abord d'une ordonnance relative à l'organisation provisoire des pouvoirs publics pendant la période transitoire, c'est à dire pendant le passage d'une constitution à l'autre (...) Une session extraordinaire déterminera les règles de fonctionnement du nouveau parlement. Les députés et sénateurs d'Outre-Mer restent en fonction jusqu'à ce que leur territoire ait fait le choix qui leur est laissé par la constitution. Les trois autres ordonnances sont relatives aux élections (mode de scrutin, cautionnement ...). En ce qui concerne l'Algérie (...) il y aura 45 députés musulmans, c'est à dire citoyens de statut local, et 21 députés européens, c'est à dire de statut civil de droit commun". PR de la carte de l'Algérie, avec le nouveau découpage électoral, posée sur son bureau. "Cette répartition est conforme aux principes posés par le général De Gaulle à Constantine (détail de la répartition des députés en fonction de la population). Pour l'Algérie fonctionneront des commissions de contrôle, comme celles qui ont permis d'assurer et de démontrer à l'opinion internationale comme à l'opinion métropolitaine la sincérité du scrutin. Le gouvernement attache une grande importance à ce que ces élections, venant après le référendum, soient tenues dans une atmosphère de liberté et de sincérité, car c'est un premier pas vers une solution en Algérie (puis il donne le détail du découpage électoral du Sahara)". Danièle BREEM: "Merci monsieur le Ministre". Jacques SOUSTELLE: "Je vous en prie".

Émission

JT nuit

Production

producteur ou co-producteur

RADIODIFFUSION TELEVISION FRANCAISE

Générique

journaliste

Danièle Breem

participant

Jacques Soustelle
Danièle Breem

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!