Installation usine polluante à Marckolsheim - Vidéo Ina.fr

Installation usine polluante à Marckolsheim

Publicité

Installation usine polluante à Marckolsheim

La France défigurée

video 20 oct. 1974 1867 vues 13min 38s

A Marckolsheim, en Alsace, près de la frontière allemande, une usine, filiale de la chemishe merke de Munich doit être construite. Cette usine pourrait apporter des emplois mais les habitants refusent son implantation car ils redoutent une grave pollution à cause des poussières de plomb et le font savoir en occupant jour et nuit le terrain de la zone industrielle.Ce reportage alterne des plans du village de Marckolsheim et de ses habitants qui se prêtent à un microtrottoir hostile à l'implantation de l'usine, l'occupation de la zone industrielle par les membres du GISEM et des plans de l'usine mère de Munich. Les opposants au projet qui ont crée le GISEM, groupe d'information de défense de Marckoslheim exposent leurs inquiétudes et les défenseurs se veulent rassurants en minimisant le risque de pollution. C. VERNY le Maire de Marckolsheim lisant sa démission au conseil municipal. Depuis le projet d'implantation d'une usine dans la zone industrielle, les conseillers municipaux sont divisés et il a préféré se retirer.Léon SIEGEL le vétérinaire, dans une étable, dit que les sels de plomb sont très toxiques aussi défend t-il ses agriculteurs et son bétail et par la même occasion sa progéniture. Monsieur HERMAN, Président du GISEM sur l'occupation du terrain qui a commencé il y a un mois et dure jour er nuit.. Ils s'organisent, les gens viennent quand ils peuvent, surtout le samedi et le dimanche. Interview d'une vieille dame refusant l'usine de plomb pour ses petits enfants et pour toute la plaine d'Alsace. Autre sujet de mécontentement pour l'implantation de la zone industrielle une partie de la forêt a été détruite et un garde forestier (coiffé d'un béret) craint que la plaine d'ALSACE ne se déssèche.Pierre BLANC Ingénieur des mines se veut rassurant, le dossier a été étudié avec un soin tout particulier. Pour les rejets gazeux qui préoccupent les gens les normes imposées sont les plus sévères du monde. Nous sommes bien au dessous des normes allemandes. Pour Roland GARBINER, écologiste, malgré les précautions prises les normes de pollutions ont été largement dépassées et des pollutions graves ont eu lieu, d'où la perte de confiance dans les affirmations de ce type. D'autre part les poussières de stéarate de plomb émises sont en général en concentration triple. L'usine de Munich fabrique autre chose que celle de Marckolsheim. Les produits sont des dérivés ordinaires du plomb, des oxydes de toutes sortes qui sont plus faciles à maîtriser que le stéarat de plomb. C. ROSENTHAL, le PDG de l'usine chemishe assure qu'il Il n'y a aucun danger et que pour Marckolsheim des mesures draconienes ont été prises pour protéger l'environnement "On tâche d'informer la population, de s'appuyer sur l'administration et utiliser des moyens juridiques. c'est le droit qui doit régner. ces gens qui occupent le terrain ont eu recourt à des moyens illégaux on saura se défendre, demander à la police d'intervenir,de demander des domages importants, nous ne cèderons pas" Léon SIEGEL le nouveau maire de MARCKOLSHEIM est tout aussi catégorique et annonce devant ses administrés qu'il refusera l'mplantation de l'usine chemishe merke. Il est très applaudi.

Émission

La France défigurée

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

producteur

Louis Beriot
Michel Péricard

journaliste

Dominique Laury

participant

Pierre Blanc
Leon Siegel

présentateur

Louis Beriot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!