Déclaration de Monsieur Pinay - Vidéo Ina.fr

Déclaration de Monsieur Pinay

 

Déclaration de Monsieur Pinay

JT 20H

video 15 oct. 1957 292 vues 04min 14s

Déclaration d'Antoine PINAY,chargé par le Président de la République René Coty de constituer un nouveau gouvernement, deux semaines après le renversement du gouvernement Bourgès-Maunoury.Discours d' Antoine PINAY lisant ses notes: "Je tiens à vous dire d'abord que je n'ai pas accepté la mission difficile qui m'a été confiée pour me livrer au jeu des polémiques sur le passé ou des querelles sur la doctrine. Il ne s'agit pas non plus de rechercher des compromis équivoques, c'est à dire un accord apparent sur des malentendus réels et de constituer un Ministère sous le poids de la lassitude, comme cela a été souvent fait. Il s'agit vraiment aujourd'hui de salut public. Je pèse mes mots: de salut public. Avec objectivité je viens de procéder pendant trois jours à un examen détaillé et vous en comprenez les raisons. Il y a une crise à dominer, mais il y a aussi des crises à prévenir. Mais je le dis clairement: il n'y a pas de responsabilité sans moyens. Les moyens essentiels de la responsabilité sont l'autorité et la durée. Il faut doter le gouvernement, pour douze mois au moins, des pleins pouvoirs en matière financière, économique et administrative. Il faut entreprendre également la réforme immédiate de la Constitution. La durée du pouvoir, telle est la condition sine qua non des actions d'urgence, comme de l'action à long terme, et la durée ne doit pas être une surprise ou la conséquence inattendue de circonstances imprévues. Elle doit être une certitude, une donnée préalable, et le climat de toute une politique. Il s'agit d'établir un contrat de longue durée entre un gouvernement et une majorité, un accord de politique bipartisane étant établi, d'autre part, avec une opposition nationale. Quand le gouvernement est renversé, le contrat est rompu. Il doit alors être possible de consulter le peuple, qui demeure le juge souverain. Une modification immédiate de la Constitution est nécessaire pour rétablir un équilibre entre les pouvoirs dont la rupture menace aujourd'hui le régime lui-même. Sur le plan constitutionnel d'autres modifications profondes devront intervenir. Il faudra par exemple rétablir le mécanisme de la confiance et de la censure. Il faudra définir une frontière entre les compétences respectives du gouvernement et du parlement. Il faudra définir par la loi la structure du gouvernement qui ne doit plus être soumise aux exigences ou aux fantaisies du dosage politique, mais répondre au souci de l'efficacité. En dehors de la réforme constitutionnelle il doit y avoir une réforme électorale capable de dégager une majorité de gouvernement. C'est à l'Assemblée de la définir. Si elle n'y parvenait pas, il appartiendrait au gouvernement d'intervenir et de conclure".

Émission

JT 20H

Production

producteur ou co-producteur

RADIODIFFUSION TELEVISION FRANCAISE

Générique

participant

Antoine Pinay

AdBlock activé!