François Mitterrand - Vidéo Ina.fr

François Mitterrand

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)
video 14 déc. 1965 343 vues 29min 16s

Interview de FRANCOIS MITTERRAND, Candidat socialiste à la présidence de la République entre les deux tours des élections. - FRANCOIS MITTERRAND à son bureau, il a écouté avec beaucoup d'intérêt le discours de DE GAULLE hier soir. DE GAULLE a dit que le niveau de vie s'accroissait de 3,7%. Ce n'est pas tout à fait exact c'est la moyenne générale. Comparer DASSAULT et l'ouvrier : les revenus sont répartis inégalement. DE GAULLE n'a pas inventé les assurance sociales ni la Sécurité Sociale. Dans le budget 66 on vient d'accroitre le nombre de logements au dessous de 400 F. Il en faudrait 500 on s'attache surtout aux logements luxe. Les chiffres sont inexacts aussi en ce qui concerne les autoroutes. En ce qui concerne l'enseignement : 17% du budget on oublie de rappeler la population scolaire. Donc les chiffres peuvent être discutés. Pour la recherche le budget comprend aussi les recherches nucléaires. La situation des paysans mérite d'être traité avec moins de romantisme. On invente la loi d'orientation agricole et la loi complémentaire mais il n'y a pas de décrêt d'application. La suppression du marché commun pose des problèmes aux agriculteurs. Tout ne va pas mal, le progrès partout mais produit ou assez et répartissons nous les revenus équitablement ? Le V plan n'a rien prévu pour les moins favorisés. Spéculation sur les terrains n'a pas été jugulée. Parmi les contribuables on a fait rentrer de nouvelles catégories sociales. En 1958, en s'adressant aux députés des partis de la IV DE GAULLE a dit : j'espère pouvoir continuer à travailler avec vous. Puis l'Assemblée a été dissoute. Fera-t-il pareil avec le peuple ? Lui MITTERRAND mène le combat pour la démocratie. Il faudrait mieux répartir le budget entre le budget militaire et civil. Est contre la force de frappe. Rappelle l'achat des 62 mystères IV qui seront démodés en 1970 ? Le V plan n'est-il pas contredit par le plan de Mr GISCARD D'ESTAING qui impose le plan de stabilisation. On stabilise les prix en bloquant les salaires. L'Etat se mêle de tout mais n'importe comment. Il se mêle confusément de tout. L'Etat a des responsabilités mais n'est pas "touche à tout". L'Etat doit veiller à l'aménagement de fiscalité à la modernisation des Entreprises à la formation des travailleurs et des cadres. Lui veut développer l'initiative privée. Il ne veut rien nationaliser. Il faut contrôler les investissements, orienter les entreprises. La gamme des solutions est très étendue. L'Etat doit se faire obéir. L'Etat doit donner à tous nos enfants des chances égales. Donner à l'Education Nationale le secret de la grandeur française."

Émission

Campagne électorale officielle : élection présidentielle 2ème tour

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

participant

François Mitterrand

AdBlock activé!