Allocution radio et télédiffusée du général De Gaulle - Vidéo Ina.fr

Allocution radio et télédiffusée du général De Gaulle

Publicité

Allocution radio et télédiffusée du général De Gaulle

video 16 sept. 1959 5291 vues 22min 52s

Le général DE GAULLE, dans un discours radiotélévisé, énonce le principe fondamental de sa politique à l'égard de l'Algérie : celui de l'autodetermination.Plans de Gardes Républicains (à cheval devant l'entrée de l'Elysée et en faction au garde-à-vous sur les marches) - Intégralité de l'allocution qui commence par un exposé sur ce qui a été fait depuis son retrour au pouvoir : "Notre redressement se poursuit... L'unité nationale est ressoudée..." - Ensuite, le Général aborde le "problème difficile et sanglant" qui "reste posé : celui de l'ALGÉRIE. Il nous faut le résoudre... Nous le ferons comme une grande nation et par la seule voie qui vaille, je veux dire par le libre choix que les Algériens eux-mêmes voudront faire de leur avenir. A vrai dire, beaucoup a été fait déjà pour préparer cette issue. Par la pacification, d'abord... Notre armée accomplit sa mission courageusement et habilement... La 2ème condition du règlement est que tous les Algériens aient le moyen de s'exprimer par le suffrage vraiment universel... Ils l'ont à présent... résoudre la question algérienne, ce n'est pas seulement rétablir l'ordre ou donner aux gens le droit de disposer d'eux-mêmes. C'est aussi, c'est surtout, traiter un problème humain... Il s'agit que les Algériens aient de quoi vivre en travaillant... Cet effort est en cours". Suit un bilan détaillé des dépenses faites pour l'Algérie. - "... on peut maintenant envisager le jour où les hommes et les femmes qui habitent l'Algérie seront en mesure de décider de leur destin, une fois pour toutes, librement, en connaissance de cause. Compte tenu de toutes les données... je considère comme nécessaire que ce recours à l'autodétermination soit, dès aujourd'hui proclamé... Je m'engage à demander, d'une part aux Algériens... ce qu'ils veulent être en définitive et d'autre part, à tous les Français d'entériner ce que sera ce choix... la question sera posée aux Algériens en tant qu'individus... car... il n'y a jamais eu... de souveraineté algérienne... Quant à la date du vote, je la fixerai le moment venu, au plus tard 4 années après le retour effectif de la paix". - "...Mais le destin politique... quel peut-il être ?... Ou bien : la sécession... Ou bien : la francisation complète... Ou bien : le gouvernement des Algériens par les Algériens..." - "... Si les insurgés craignent qu'en cessant la lutte ils soient livrés à la justice, il ne tient qu'à eux de régler avec les autorités les conditions de leur libre retour, comme je l'ai proposé en offrant la paix des braves..." - "... Les modalités de la future consultation devront être, en temps voulu, élaborées et précisées. Mais la route est tracée. La décision est prise. La partie est digne de la France !"Plans de Gardes Républicains sur les marches, plans de la façade de l'Elysée et drapeau français flottant au vent.

Production

producteur ou co-producteur

RADIODIFFUSION TELEVISION FRANCAISE

Générique

participant

Charles de Gaulle

AdBlock activé!