12 juin 1994 : élections européennes - Vidéo Ina.fr

12 juin 1994 : élections européennes

 

12 juin 1994 : élections européennes

Soirée électorale : élections européennes

video 12 juin 1994 2147 vues 01h 36min 59s

SOIREE ELECTORALE pour commenter les résultats estimés du vote pour l'élection européenne. Eric CACHART et Gilles LECLERC dirigent le plateau invités entrecoupé de liaisons avec les correspondants de régions et de pays, de reportages et de duplex avec des personnalités. - Visu informatique des premières estimations à 23h11 donnent deux surprises, 11% pour la liste Energie Radicale de Bernard TAPIE et 12% pour la liste Pour une autre Europe de Philippe de VILLIERS. - Commentaire de Roland CAYROL depuis la Maison de la radion (voir sujet à part). - Réaction des premiers invités, Jean Claude MARTINEZ (liste du Front national) et Aline PAILLER (liste PCF). - Jean Claude MARTINEZ commente le résultat de Philippe de VILLIERS, se plaint de ce que les médias ne font pas de publicité à son parti, critique l'inconstance de Philippe de VILLIERS qui déjà pour Maastricht s'était prononcé contre le traité mais avait rejoint l'UDF après : "S il est sincère il ne devrait pas rejoindre l'UDF comme il l'a fait. Est-ce qu'il s'allie à nous ou retourne vers l'UDF ?" - Aline PAILLER commente le résultat de son parti : "vote stable, il n'y a pas eu dispersion" puis se dit "choquée que pour ces élections on parle que de présidentielles. On en a parlé pendant la campagne et cela n'a pas servit la dignité de ces élections ni le respect de ses électeurs. Il ne faut pas oublier le fort taux d'abstention." - Béatrice PATRIE (liste l'Autre politique de CHEVENEMENT), estimation 2,7% : "Je ne suis pas heureuse du résultat mais pas déséspérée. C'est un vote de protestation contre Maastricht, même à gauche." Question de CACHART : Et TAPIE ?, réponse de Béatrice PATRIE : "Si il n'y avait pas TAPIE..." Puis elle parle de la recomposition : "La gauche devra entendre que beaucoup de français sont contre Maastricht" - TOUR DES REGIONS : En direct de Marseille, Hugues GIRARD / En direct de Toulouse, Gérard VALLES / En direct de Lille, Alain DEVE. - Reportage sur Comines (voir sujet). - Retour plateau avec Gérard LONGUET ministre de l'Industrie qui félicite Dominique BAUDIS, parle de la nécessité d'une liste d'union, regrette de ne pas avoir pu rassembler plus le RPR. Il exprime sa satisfaction de voir la victoire des listes libérales en Europe. Eric CACHART parle du candidat à la présidentielle. Réponse de Gérard LONGUET : "Il faut l'union sur un seul nom, le nom n'a aucune importance" puis sur l'Europe : "Je souhaite que Dominique BAUDIS soit candidat à la présidence européenne." Sur Philippe de VILLIERS : "D'après le règlement du PR Philippe de VILLIERS ne peut plus en faire parti." Dominique STRAUSS KAHN (liste PS ), estimation PS. : "Ce n'est pas l'échec d'un homme, nous portons tous la responsabilité de ce résultat. Il y a emiettement au sein de la gauche. Nous devons décider de faire en sorte de rassembler. L'espace de la gauche est toujours là. La droite ne fait pas un super score." - POINT REGION Côte d'Azur, direct de Nice avec BERNAR PERSIA. - Sur le plateau Yves COCHET (liste des Verts) estimation 2% : parle du tassement du vote des écologistes. Se plaint du populisme de gauche et de la démagogie réactionnaire de droite en citant TAPIE et DE VILLIERS. Parle de la désunion : "Ceci dit les problèmes que nous posons demeurent." - Reportage Vintimille voir sujet. - POINT Aquitaine par Alain CHOLLON. - Retour plateau avec Jean Louis DEBRE (liste UDF-RPR) : "Je me rejouis du score de Dominique BAUDIS. Nous avons voulu l'union, elle aurait pu être meilleure. Maintenant l'important c'est que les français défendent leurs intérêts en Europe. La construction de l'Europe telle que l'a concue DELORS est mauvaise. - Interruption de Dominique STRAUSS KAHN, échange échauffé entre les deux hommes. Jean Louis DEBRE se refuse à" faire de la polémique", "l'union est une nécessité pour nous. Je regrette... - Intervention intempestive de Jean Claude MARTINEZ disant que Pasqua en "fabriquant Philippe de VILLIERS a fait manoeuvre de diversion"et a détourné les voix du FN. - Jean Louis DEBRE coupe en disant : "On aditionne pas n'importe quoi "ce à quoi MARTINEZ répond avec ironie : "Ah parce que De VILLIERS c'est n'importe quoi?" , DEBRE : "non c'est vous "... Ect. - INTERRUPTION Pour un point région, en direct de REnnes, commentaire de Lionel CORT. - Reportage pêcheurs (voir sujet). - 23h53 estimation globale avec panneau informatique. - Point direct Rome avec Francine RAYMOND. - Alexandre ADLER sur le plateau (Courrier international) commente lesscores des différents pays. - Direct Catherine TRAUTMAN de Strasbourg (voir sujet). - Point région Rhône Alpes de Jean Pierre BENECHET. - RE TOUR PLATEAU : Aline PAILLER (PCF) est consternée par la droite qui joue au marchand de tapis : "Chacun se dispute les électeurs des uns et des autres. C'est un manque de respect. Demain il faut défendre des valeurs." Elle parle de valeurs communes à De VILLIERS et l'union de la droite en faisant allusion à la condition de la femme : "La femme retournera au foyer, souhait de Philippe de VILLIERS facilité par les mesures de Mme VEIL. " - Béatrice PATRIE (liste CHEVENEMENT):"On baratine les gens ". Elle parle de l'action de son mouvement : "On veut parler des vrais problèmes des gens. Ce n'est pas ici qu'on pourra car ici on fait de la politique politicienne et je suis heureuse qu'il y ait au moins quelqu'un qui veuille parler de choses concretes. Ce quelqu'un est plutôt une quelqu'une et cela n'est pas vraiment un hasard. Les grandes perdantes ce soir sont les femmes et les listes dissidentes ne leur ont pas fait la part belle, je parle notamment de De VILLIERS." - DUPLEX Marseille POUR TAPIE (voir sujet). Arrivée en cours de KOUCHNER et début de débat entre les deux hommes. - KOUCHNER (liste PS Europe solidaire) refuse de parler de la présidentielle. - Point sur les autres pays européens, résultats DIRECT Bruxelles / DIRECT Bonn. - Alexandre ADLER du Courrier International dresse le bilan des vainqueurs et perdants de cette élection en Europe. - Suite CHAMPS SEQ

Émission

Soirée électorale : élections européennes

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

participant

Jean Claude Martinez
Aline Pailler
Béatrice Patrie
Gérard Longuet
Dominique Strauss Kahn
Yves Cochet
Jean Louis Debré
Bernard Kouchner
Alexandre Adler
Gisèle Moreau

présentateur

Eric Cachart
Gilles Leclerc

AdBlock activé!