Dossier cancer : la piste génétique : la thérapie génique - Vidéo Ina.fr

Dossier cancer : la piste génétique : la thérapie génique

Publicité

Dossier cancer : la piste génétique : la thérapie génique

Le Soir

video 08 févr. 1994 1163 vues 03min 52s

Le cancer tue un Français sur trois. Depuis trois ans, devant les maladies cardiovasculaires, il est devenu la première cause de mortalité en France pour les adultes de moins de 65 ans. Depuis 40 ans, on essaie par tous les moyens de vaincre la maladie. Les taux de guérison ont progressé de façon spectaculaire mais une première mondiale ouvre des perspectives inespérées. Le professeur KHAYAT est un des pionniers de la thérapie génique. Un programme expérimental vient d'être déclenché en parallèle en France et aux Etats Unis.La première expérimentation de thérapie génique est la dernière chance pour des patients atteints d'un cancer en phase avancée. Témoignages de deux malades : "On a tout à gagner, rien à perdre" ; "Je ne pense pas être un cobaye, plutôt un pionnier qui a la chance de bénéficier d'une thérapie toute nouvelle."La thérapie génique est la modification du génome humain à des fins thérapeutiques. Après des expériences concluantes sur des souris en laboratoire, les comités de vigilance viennent de donner leur accord pour l'expérimentation humaineOlivier RIXE, chef de clinique à La Pitié Salpêtrière : "Il s'agit d'un gène suicide qu'on introduit dans les cellules cancéreuses et qui entraîne la mort programmée de ces cellules."Une dizaine de malades va se voir injecter localement un gène suicide dans la tumeur. Contrairement aux traitements classiques la thérapie génique préserverait les tissus sains. Olivier RIXE : "ce n'est pas un vaccin, c'est l'ouverture vers de nouvelles thérapeutiques en cancérologie, mais cela nécessitera encore de nombreuses heures de travail pour nous chercheurs. C'est une première génération de traitement local mais qui nécessitera d'être utilisé sur le plan général pour une maladie qui est diffuse."Les malades choisis sont déterminés et fatalistes.Une malade : "La thérapie génique ne me terrifie pas du tout, car le coeur de la maladie est probablement génétique. Par conséquent, la solution non agressive est de réparer le défaut génétique qui a permis à la maladie de se développer."

Émission

Le Soir

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Pierre Fraidenraich

participant

Olivier Rixe

AdBlock activé!