Dossier/Ecole la concertation/invités père Max Cloupet/Monique Vuaillat - Vidéo Ina.fr

Dossier/Ecole la concertation/invités père Max Cloupet/Monique Vuaillat

Publicité

Dossier/Ecole la concertation/invités père Max Cloupet/Monique Vuaillat

Le Soir

video 17 janv. 1994 652 vues 11min 12s

- Après l'abandon du texte réformant la loi FALLOUX et la grande manifestation laique hier à Paris pour la défense de l'école publique et contre le financement de l'école privée par l'Etat, le ministre de l'éducation nationale François BAYROU et le premier ministre Edouard BALLADUR engageront dès demain une procédure de concertation sur l'école avec les organisations syndicales et les associations. - Itw en plateau de Monique VUAILLAT, secrétaire générale SNES FSU, et du père Max CLOUPET, secrétaire général de l'enseignement catholique. - Monique VUAILLAT, qui rencontrera demain François Bayrou au ministère de l'éducation nationale, expose les revendications des manifestants d'hier. - le père CLOUPET ne perd pas l'espoir de voir, à l'avenir, le dossier de l'école privé pris au sérieux, mais se "réjouit" de voir que l'on écoute les problèmes de l'école publique. - Pour Monique VUAILLAT, l'école privée ne fait pas partie intégrante du service public. Elle définit la mission de l'école publique : "former tous les jeunes et les citoyens de demain sans discrimination d'aucune sorte", évoque les problèmes auxquels se heurtent les enseignants pour appliquer cette mission. Selon elle, le ministre doit prendre "le plus rapidement" possible des mesures pour la prochaine rentrée, et annuler les suppressions de postes prévues. Elle souhaite que les "décideurs" comprennent que "l'éducation n'est pas avant tout une dépense, mais un investissement qui sert l'avenir". - Le père CLOUPET estime qu'une réflexion plus approfondie sur l'école, sur la façon dont elle peut répondre aux nouveaux problèmes qui se posent à elle (problèmes de société, chômage) doit être envisagée, et souhaite y être associé "quand les problèmes qui sont spécifiques à l'énseignement public auront été réglés". - Monique VUAILLAT se dit soucieuse de voir l'unité syndicale maintenue au delà de cette manifestation, évoque la menace d'une reprise du mouvement de contestation si "ce gouvernement n'accepte pas s'entendre des millions de manifestants". - Dernière question de C. OCKRENT au père CLOUPET : "Vous êtes navré d'être devenu un boulet pour M. BALLADUR sur le plan politique ?".Présence partielle d'un bandeau-titre incrusté sur les images de ce plateau.

Émission

Le Soir

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Christine Ockrent

participant

Max Cloupet
Monique Vuaillat

AdBlock activé!