Dossier L'Afrique invité Edgard Pisani - Vidéo Ina.fr

Dossier L'Afrique invité Edgard Pisani

 

Dossier L'Afrique invité Edgard Pisani

Le Soir

video 07 févr. 1993 4300 vues 04min 47s

Invité : Edgard PISANI, président de l'Institut du Monde Arabe, en direct depuis Tours. Il réagit au procès de l'ancien chef d'Etat malien, Moussa TRAORÉ et élargit le débat sur les problèmes actuels de l'Afrique. - "Ce procès ne ressemble pas à celui de Nuremberg".Question : ce procès peut-il être un exemple pour d'autres dictateurs africains ? Réponse PISANI : "Amadou TOUMANI TOURÉ a renversé TRAORÉ, a organisé des élections et a permis à KONARÉ de s'installer au pouvoir.Ce procès a lieu une fois la démocratie installée." Question : à qui incombe la responsabilité du déficit démocratique que l'on constate actuellement en Afrique ? Réponse PISANI : "il a fallu des siècles pour construire nos démocraties alors que les pays africains ont été libérés du joug de la colonisation il y a 30 ans seulement. La décolonisation a marqué les peuples africains. Les chefs d'Etat installés n'ont pas voulu partir après avoir amassé une fortune et donc ils tirent sur la foule et imposent la dictature. Ils ne comprennent pas qu'il est maintenant temps pour eux de partir".Question : et le droit d'ingérence humanitaire ? réponse PISANI : "j'y suis favorable mais on pourrait en abuser au gré des intérêts des grandes puissances. Celles-ci devraient se mettre d'accord pour appliquer des sanctions économiques et les maintenir jusqu'à ce que les responsables dictateurs s'en aillent. MOBUTU doit partir. Le temps de la démocratie est le temps du pardon".

Émission

Le Soir

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Eric Cachart

participant

Edgard Pisani

AdBlock activé!