PAPON/JURY D'HONNEUR - Vidéo Ina.fr

PAPON/JURY D'HONNEUR

Publicité

PAPON/JURY D'HONNEUR

13H F2

video 17 oct. 1997 2936 vues 01min 41s

Suite du procès de MAURICE PAPON : PIERRE MESSMER, 81 ans, ancien gouverneur général de la France d'outre mer, ancien premier ministre de GEORGES POMPIDOU (1972-1974) était ministre des Armées du Général DE GAULLE lorsque le second, MAURICE PAPON, officiait, dans les années 1960, à la tête de la préfecture de police de Paris. MESSMER était cité comme témoin par la défense. Il a estimé que PAPON aurait dû démissionner dès juillet 1942 rejoignant ainsi la position qui avait été prise par le jury d'honneur en 1981 (à cette date, cinq anciens résistants, réunis à la demande de PAPON, avaient admis l'appartenance de l'ancien secrétaire général de la préfecture de la Gironde à la Résistance mais en estimant qu'il aurait dû démissionner). - Hier jeudi 16 octobre : PIERRE MESSMER arrivant au tribunal de Bordeaux. - ITW MESSMER, ancien premier ministre : "Je ne suis pas de ceux qui se font faire des certificats médicaux de complaisance ou qui répondent par un écrit aussi vague que possible". - MESSER apposant sa signature au bas d'une feuille. - BT articles du "Canard Enchaîné" sur MAURICE PAPON. - MESSMER dans le tribunal, serrant la main aux policiers présents. - ITW JEAN PIERRE BLOCH, membre du jury d'honneur en 1981 (il est le dernier survivant de ce jury) : "Certains essaient de laisser croire que le jury d'honneur avait absous PAPON. C'est absolument faux. Le jury d'honneur a été divisé, on a discuté très longtemps mais le jury d'honneur a été unanime pour dire que Mr PAPON avait commis des fautes contre l'honneur et qu'il aurait dû donner sa démission dès 1942. Il avait prouvé qu'il avait une carte de résistant, on n'a jamais su comment, mais il avait une carte de résistant". - DP personnes dans les couloirs du tribunal de Bordeaux.

Émission

13H F2

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

journaliste

Thierry Curtet

AdBlock activé!