VILVOORDE / REACTIONS - Vidéo Ina.fr

VILVOORDE / REACTIONS

Publicité

VILVOORDE / REACTIONS

F2 Le Journal 13H

video 29 juin 1997 873 vues 02min 16s

Quatre mois après l'annonce de la fermeture de l'usine de Vilvorde, le conseil d'administration de Renault, réuni hier, a avalisé l'expertise de Danielle Kaisergruber, recommandant la fermeture définitive du site belge. Louis Schweitzer a annoncé que la négociation du plan social déjà engagée avec les partenaires sociaux belges sera poursuivie "sans délai". La confirmation par Renault de la fermeture de l'usine de Vilvorde a provoqué la colère des syndicats français et belges contre la direction de Renault et contre le premier ministre Lionel Jospin, accusé de ne pas avoir tenu ses engagements de campagne électorale. - PE bâtiment de l'usine Renault à VILVORDE / PE entrée de l'usine / PE logo de Renault, en forme de losange / PE (autoroute? ou route à 4 voies) longeant l'usine / PA ouvriers au travail. - Grève des salariés de Renault Vilvorde le 28.2.97, au lendemain de l'annonce de la fermeture de l'usine : PE voiture sur chaine de fabrication automatique, sans ouvriers. - Opération "ville morte" à Vilvorde le 5 mars en signe de protestation : PA habitants figés sur place dans la rue, ayant cessé tout mouvement et activité pendant cinq minutes. - Manifestation à BRUXELLES le 16 mars pour l'emploi et l'Europe sociale en solidarité avec les ouvriers de Renault-Vilvorde : PA responsables syndicaux français VIANNET, NOTAT, BLONDEL, Alain DELEU (CFTC) défilant bras dessus bras dessous / PR Lionel JOSPIN, Elisabeth GUIGOU et personnalités du PS participant à la manifestation. - Le 7 juin,.PE ZAV poignée de mains entre le premier ministre Lionel JOSPIN et son homologue belge Jean Luc DEHAENE devant le perron de l'hôtel MATIGNON / ITW Jean Luc DEHAENE à l'issue de son entretien avec L. Jospin : "Je pense qu'il s'attaquera à ce dossier dans les jours qui viennent, et que ce sera clair à ce moment là quelle est sa position". - PE façade du siège de Renault hier à BOULOGNE, syndicalistes belges attendant devant l'entrée l'issue du conseil d'administration. - ITW Marc BLONDEL, secr. gen. Force ouvrière, (portant une casquette beige) : "Le gouvernement, m. Jospin a cru que lorsqu'il serait au gouvernement il pourrait effectivement dicter sa loi. Eh bien il prend la mesure de ce qui est le libéralisme, et peut être que ça le confortera dans la nécessité de maintenir un grand secteur public et un grand secteur nationalisé sur lequel il pourrait avoir de l'influence". - 4PR syndicalistes belges de Renault-Vilvorde (portant un haut chasuble jaune fluorescent avec inscription Renault) hier devant le siège de Renault à BOULOGNE.

Émission

F2 Le Journal 13H

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

journaliste

Jean Peyzieu

AdBlock activé!