L'AFFAIRE Grégory - Vidéo Ina.fr

L'AFFAIRE Grégory

Publicité

L'AFFAIRE Grégory

SAMEDI MAGAZINE

video 02 mars 1985 21876 vues 18min 09s

Reportage sur l'affaire Grégory : le petit Grégory Villemin, 4 ans, a été retrouvé noyé dans la Vologne le 16 octobre dernier. Un "corbeau" harcelait la famille depuis 4 ans. Il a revendiqué le meurtre dans une lettre anonyme. Un cousin du père de l'enfant, Bernard LAROCHE, a d'abord été inculpé et incarcéré suite au témoignage de sa belle-soeur, Muriel Bolle, et aux résultats des analyses graphologiques qui lui attribuaient les lettres anonymes. Mais Muriel est revenue sur ses déclarations, innocentant son beau frère, et de nouvelles expertises graphologiques le blanchissent. Il a été remis en liberté. Entre temps, l'enquête a été retirée aux gendarmes de Bruyères pour être confiée au SRPJ de Nancy.Ce fait divers a généré un phénomène médiatique hors du commun, entraînant certains excès de la part des journalistes. L'écrivain Georges WALTER a enquêté. - [gros plan] ralenti caméra de télévision - rediffusion enterrement de Grégory Villemin / homme repoussant les journalistes - interview André Claudel, maire de Lépanges sur Vologne qui revient sur les débordements des journalistes le jour de l'enterrement - Panneau routier indiquant l'entrée du village de Lépanges sur Vologne, sous la neige / rue de Lépanges - [différents plans] tombe de Grégory sous la neige / photo de l'enfant dans la neige - PL toits et clocher enneigés de Lépanges sur Vologne - interview Jean Marie VILLEMIN et Christine VILLEMIN, les parents de l'enfant. Ils évoquent le comportement scandaleux de certains journalistes : "Quand vous avez des journalistes qui s'amusent à parier, à dire par exemple aux gendarmes "je vous parie que la mère est dans le coup", ça ne se fait pas. Et ça, ça s'est fait" - [vue générale] maison des Villemin à Lépanges (devant laquelle l'enfant a été enlevé) - Banc titre lettre du corbeau - [panoramique] [vue générale] usine " Auto-coussin " où travaille Jean Marie Villemin - Banc Titre articles de journaux sur l'affaire - interview André MOULIN, historien local, à propos du corbeau - Banc titre : autres articles de presse avec titres excessifs et délirants : "La Vallée des corbeaux", "les buveurs de sang", "un vent mauvais sur La Vallée", "les possédés de la Vologne" - [panoramique] village de Docelles et la Vologne là où le corps a été retrouvé - interview Philippe SEGUIN, député des Vosges, expliquant que les journalistes ont fait une présentation terrible de la région qui a traumatisé et blessé les gens - Journaliste caméraman, caméra à l'épaule, dans une rue de Docelles - Suite interview Philippe SEGUIN qui explique pourquoi il a porté plainte contre un reportage qui "tendait à fonder une culpabilité collective de l'ensemble de la population du secteur concerné. Faute de pouvoir présenter un suspect, on présentait cette horrible affaire comme le résultat d'un contexte sociologique, socioculturel. Et cela, nous ne pouvions pas l'accepter". - [vue générale] place du marché de Bruyères avec le marché / [différents plans] marché et étals - Microtrottoir parmi les passants sur l'attitude des journalistes - [différents plans] plans d'illustration sur la région (les Vosges) : petit train rouge passant dans la campagne enneigée / maison / [différents plans] troncs d'arbre coupés - interview Roger BALLAND, professeur à Bruyères, sur l'histoire de la région : au moyen âge les vosgiens étaient bûcherons et tisserands / tableau puis photo représentant le travail du bois et la filature (textile) - [différents plans] métiers à tisser mécanique dans une usine de filature, ouvriers au travail (nombreux plans) - [différents plans] plans d'illustration d'une petite ville sous la neige - Suite interview André MOULIN à propos du caractère des vosgiens, l'attachement à la terre, la vie difficile, les mariages consanguins - [gros plan] buste en bronze, qui porte le nom de Villemin, sur une place de village - Banc titre carte et arbre généalogique publiés dans la presse - rediffusion Jean Marie et Christine VILLEMIN sortant du Palais de Justice d'Epinal - Suite interview Jean Marie VILLEMIN. Sa femme Christine à ses cotés, il parle de ses rapports avec les journalistes. Il explique qu'au début il les fuyaient et qu'ils ont fini par les recevoir : "on les reçoit parce qu'on s'est rendu compte que quand on ne les reçoit pas, on raconte n'importe quoi... Il vaut mieux dialoguer". - rediffusion nombreux journalistes devant la gendarmerie de Bruyères / caméra embarquée dans une voiture suivant celle des gendarmes sur la route / véhicules de gendarmerie / façade de la gendarmerie de Bruyères - Suite interview Philippe SEGUIN (en off sur les images précédentes) qui explique qu'il y avait de 105 à 200 journalistes sur place : "ce qui fait que, très souvent, les enquêteurs arrivaient chez les personnes à interroger en septième, huitième, dixième position..." "On a eu l'impression d'une instruction qui a été faite par la presse, et (¿) à tout le moins, sous le contrôle et sous la pression de la presse". - rediffusion : arrestation de Bernard LAROCHE le 05/11/1984 devant les caméras - rediffusion : interview du juge d'instruction après l'inculpation / rétractation de Muriel / libération de Bernard LAROCHE (attention : document Sygma) - interview Maître Gérard WELZER, avocat de Bernard LAROCHE : "Admettez que Laroche, on ne réussisse pas, au bout de trois mois à montrer que les charges qui étaient contre lui n'étaient pas sérieuses. Il passe aux assises, il est condamné à mort, il est guillotiné et un an après on fait un beau procès en révision et on dit la société s'est trompée... C'est un argument de plus pour montrer que le peine de mort est quelque chose d'inacceptable". - Banc titre article de journal sur Laroche - Suite interview Gérard WELZER expliquant qu'il n'était pas choqué par l'attitude des journalistes qui ne faisaient que répéter les fausses informations qu'on leur donnait. Il reproche cependant à certains de s'être trop transformés en enquêteurs - [différents plans] la Vologne / [vue générale] Lépanges sous la neige / maison des Villemin sous la neige / panneau "à vendre" sur la porte - Suite interview Jean Marie VILLEMIN sur la mise en vente de sa maison, il explique qu'il ne vont pas rester dans la région : "Les souvenirs qui sont là, on ne peut plus vivre ici". - [vue générale] maison des Villemin sous la neige

Émission

SAMEDI MAGAZINE

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

journaliste

Georges Walter

participant

Christine Villemin
Jean Marie Villemin
Gérard Welzer
Philippe Seguin
André Claudel
André Moulin

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!