Invités plateau : Claudie André-Deshays et Yves Coppens - Vidéo Ina.fr

Invités plateau : Claudie André-Deshays et Yves Coppens

 

Invités plateau : Claudie André-Deshays et Yves Coppens

F2 Le Journal 13H

video 11 oct. 1996 949 vues 04min 09s

Sur le plateau de Patrick CHENE, Claudie ANDRE-DESHAYS (cosmonaute) et Yves COPPENS sont les invités d'honneur à l'occasion de la fête de la science. Chacun évoque son expérience. - Interview de DESHAYS : "On a vécu très fort tout au long de notre vie, la passion de la science. Je vis l'aventure scientifique et une aventure humaine". - Interview de Yves COPPENS (professeur au Collège de France, membre de l'institut) : "Le terme de scientifique a pris cette conotation sévère. Elle est sérieuse mais non sévère. La science est joyeuse, heureuse. Les petits sont passionnés par les histoires qu'on peut leur raconter". - Effet spécial dédoublement d'image mettant côte à côte COPPENS et DESHAYS. - COPPENS montre à la caméra le crâne fossilisé d'un million d'années, qu'il a apporté à DESHAYS "pour la séduire". - COPPENS : "Je suis séduit par cette personne scientifique, courageuse, charmante. Ce qui nous rejoint, le temps et l'espace. Au XXième, on a réalisé que l'histoire de l'homme, c'est l'histoire de la vie. L'histoire de la vie fait partie de l'univers". - Interview de DESHAYS : "L'espace nous pose la question, y a-t-il d'autres formes de vies ? Comment a-t-elle évolué, où est-elle-attribué ? ". - Insert des images de DESHAYS au collège de Mantes-la-Jolie. Sur ces images DESHAYS dit que la science, c'est le mystère, la rigueur, mais aussi la fête. - Images de DESHAYS parlant au micro, et répondant aux questions des enfants. - CHENE : "N'était-ce pas une une banlieue difficile ? ". - DESHAYS: "Oui, mais ils étaient passionnés ". - Retour PLT. - Interview de COPPENS: "Le lifting du musée de l'homme ne lui fera pas de mal. La Villette et le musée doivent être conservés. Il faut une place pour l'homme dans le muséum... Faire un musée des Arts. On va regarder les autres civilisations. A l'époque où cette dame (DESHAYS) a fait le tour de la terre, ceserait stupide de se cantonner dans ce petit milieu. C'est le siècle ou il faut faire éclater les frontières ". - Interview de DESHAYS: "Les enfants peuvent à travers moi s'identifier à quelqu'un qui a vécu la magie de l'aventure. Je peux les entraîner dans le chemin de la connaissance et du désir d'apprendre ; on les entraîne à l'exploration planétaire, aux origines de la vie, au devenir et à la présence d'autres civilisations. C'est plus qu'une leçon de choses, c'est la culture, l'humanisme qui responsabilise sur la terre où l'on vit, travailler de façon internationale sur des projets communs. Il faut les considérer comme des enfants responsables et pleins de désirs. - Interview de COPPENS à propos de l'éclipse partielle du soleil le 12 octobre 1996 entre 15h et 17h : "Le soleil a rendez-vous avec la lune ?! Non, c'est moi le petit vers qui regarde les étoiles ". - DESHAYS : "Toute une journée au futuroscope de Poitiers... Rencontre avec des scientifiques. On va intéresser des jeunes et des moins jeunes". - PLT final avec COPPENS évoquant une discussion avec un collègue sur l'existence de plusieurs pluriels : "Pithécanthrope, pithécanthrope, timor, timor (?). J'ai appris le pluriel Javanais".

Émission

F2 Le Journal 13H

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

journaliste

Patrick Chêne

participant

Claudie André Deshays
Yves Coppens

présentateur

Patrick Chêne

AdBlock activé!