Les banlieues et l'islam : plateau débat - Vidéo Ina.fr

Les banlieues et l'islam : plateau débat

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Les banlieues et l'islam : plateau débat

Polémiques

video 08 oct. 1995 1319 vues 46min 22s

Après la mort de Khaled KELKAL, peut-on faire un lien entre banlieues, Islam et terrorisme ? Faut-il remettre en question les différentes politiques d'intégration suivies en France depuis une vingtaine d'années ? Tels sont les thèmes du débat -animé- mené par Michèle COTTA sur le plateau de "Polémiques" auquel participent Pierre BERNARD (maire de Montfermeil, Seine Saint Denis), Patrick DEVEDJIAN (maire RPR d'Antony, Hauts de Seine), Patrick BRAOUEZEC (maire PCF de Saint Denis, Seine Saint Denis), Adil JAZOULI ( "Banlieuescopies"), Jean Marie PONTAULT (journaliste à Europe 1), et le père Christian DELORME (chargé des relations avec l'islam à l'archevêché de Lyon). - Pour Pierre BERNARD, qui avait refusé l'incription d'enfants de personnes étrangères à l'école maternelle de sa commune et avait en 93 appelé à soutenir le Front national en Seine Saint Denis, "l'islam n'est pas intégrable en France, l'islam s'oppose à notre tradition judéo-chrétienne", et "les musulmans, même s'ils ont la nationalité française, ne sont pas Français, ils restent musulmans". - Pour Patrick DEVEDJIAN, "le système d'intégration français est un des meilleurs du monde", l'affaire KELKAL démontre les ratés des institutions que sont le lycée et la prison, qui fabrique des récidivistes. Il pense que "la banlieue c'est ce qu'il y a de plus positif, de plus dynamique dans notre pays". - Pour Patrick BRAOUEZEC, "toute attitude qui vise à accentuer les différences et les divisions sont des politiques qui mènent à l'échec", le problème essentiel en banlieue et dans les villes est celui de l'emploi ? "On est obligé de faire de l'intégration pour suppléer au problème de l'emploi". "Il y a un lien entre banlieues et terrorisme, de même qu'il y a un lien entre pouvoir politique, mafia, vente d'armes, grands groupes financiers qui ont leur responsabilité ". Il regrette que les média ne donnent qu'une image négative de la banlieue. - Jean Marie PONTAULT explique comment les petits délinquants de banlieue sont recrutés par le GIA algérien pour servir le terrorisme. - Pour Daniel KARLIN, réalisateur de télévision, le problème en banlieue c'est le chômage,"sinon c'est des gens adaptables ". - Adil JAZOULI: "l'intégration c'est un processus long, c'est pas en une génération que les populations s'intègrent " (..), "l'intégration sociale, culturelle est réussie, par contre l'intégration économique n'est pas faite", "le lien c'est pas entre banlieue, terrorisme et islam, c'est entre misère morale, économique et mouvements extrêmes, qu'ils soient musulmans ou autres ". - Pour le père DELORME (en duplex et en direct de Lyon)"croire que l'islam ne peut avoir sa place dans notre société c'est une erreur foncière ", "dans la plupart des cas l'islam vécu ici est un islam familial, fraternel, il faut se méfier de cet amalgame entre islam, violence et terrorisme". Il évoque l'enterrement de Khaled KELKAL, auquel il a assisté.

Émission

Polémiques

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

journaliste

Michèle Cotta

participant

Adil Jazouli
Daniel Karlin
Pierre Bernard
Jean Marie Pontaut
Patrick Devedjian
Christian Delorme
Patrick Braouezec

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!