Alain Minc - Vidéo Ina.fr

Alain Minc

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Alain Minc

L'heure de vérité

video 06 nov. 1994 1087 vues 41min 09s

Alain MINC vient de remettre au Premier Ministre Edouard BALLADUR un important rapport qu'il lui avait commandé en mai dernier sur les défis économiques et sociaux de l'An 2000. Pour rédiger ce rapport, M MINC a réuni une commission de 35 experts qui viennent d'horizons très différents. Ces experts ont travaillé dans le cadre officiel du Commissariat du Plan. - Réponses d'Alain MINC aux questions formulées par Jean Marie COLOMBANI. Alain MINC parle de cette Commission d'experts, l'origine de ses membres "cela va des plus hauts fonctionnaires à Alain TOURAINE, intellectuel majeur de la vie française de ces dernières années, de Michel PEBEREAU, président de la BNP, à Pierre ROSANVALLON, autre intellectuel important. Donc, ce n'est pas l'expression de la technocratie, c'est en effet l'expression de gens qui, peu ou prou, chacun dans leur domaine, ont une forme de compétence". "Les élites parlent, les acteurs sociaux réagissent, les forces politiques se déterminent, les électeurs votent. Les vraies democraties, c'est cela ". Et en reprenant quelques mots d'Alain TOURAINE, Alain MINC dit que le travail qu'ils ont entrepris se situe à l'intérieur du" Cercle du réel et du possible "et qu'ils y apportent leur modeste contribution. Alain MINC affirme que" la France va mieux qu'elle ne le croit et moins bien qu'elle ne le pourrait "et il souhaiterait que ce rapport soit" un banc d'essais "pour les programmes qui vont se développer pendant la campagne pour les prochaines élections présidentielles."Le banc d'essais c'est la cohérence, on doit tenir compte de la réalité et ne pas céder à ce fantasme français qui est de croire qu'on peut réecrire le Monde ". Et en se référant précisément à l'alternance, M MINC dit qu'elle" ne peut se poser qu'à l'intérieur du champ de la réalité et qu'un pays mûr est un pays où l'alternance ne peut se passer que dans le cercle du possible ". Alain MINC soutient qu'à un drame près qui est le chômage, le pays va bien. Le pouvoir d'achat a augmente de 40% en 20 ans et l'inflation a été maîtrisée. Un changement a été operé en France à partir du gouvernement BARRE, c'est à dire à partir de 1976. Mais l'effort a été mal réparti."La classe moyenne a profité de cette période et nous avons fait payer le prix de cette crise à la société des chômeurs de longue durée ". Aujourd'hui nous devons penser qu'avant de partager le surplus de la croissance, nous devons donner un emploi à ceux qui ne l'ont pas."Il faut être cohérent dans la vie... Il faut accepter, chacun d'entre nous, des sacrifices au profit des chômeurs et de l'emploi ". - Réponses d'Alain MINC aux questions formulées par Albert DU ROY. Dans ce rapport Alain MINC propose de substituer, dans la devise de la République, le mot égalité par le mot" équité". "Aujourd'hui, ce modèle égalitaire arrive à bout de souffle et il ne peut pas répondre aux problèmes de la marginalisation, de l'exclusion, et aux problèmes de la Societé à plusieurs vitesses qui est en train de se mettre en place ". Alain MINC donne quelques exemples pour illustrer la différence entre égalité et équité."Il arrive un moment où l'égalité pose un problème en termes d'equité... On restera dans un système où on fera de plus en plus d'égalité, avec la satisfaction intellectuelle que cela donne et on fera de plus en plus d'inegalité à l'arrivée ". A propos du SMIC, Alain MINC se déclare favorable à une révision de ses modalités d'évolution dans le temps, en supprimant ce que l'on appelle les"coups de pouce ". Sur la réduction du temps de travail, Alain MINC soutient qu'il y a un"formidable gisement en termes d'emploi et d'autonomie de vie du coté de ce que l'on appelé le temps choisi " et il conseille une vaste négociation sociale entre le patronat et les syndicats sur une gestion différente du temps du travail, plus souple, plus autonome. Dans ce sens l'Etat devrait donner l'exemple. A propos de l'Education, M MINC souhaite plus d'autonomie pour les établissements, une vraie sélection des étudiants arrivant à l'Enseignement Supérieur et une revalorisation de l'enseignement professionnel. - Réponses d'Alain MINC aux questions formulées par François d'ORCIVAL directeur de rédaction de Valeurs Actuelles. A propos de l'Europe, Alain MINC est convaincu qu'elle va s'élargir à l'Est. Cela obligera à constituer un pôle dur à l'ouest."L'Europe doit avoir un noyau dur à l'ouest, et à l'intérieur de ce noyau dur il y a un noyau dur du noyau dur qui est la relation franco-allemande. Dans un noyau dur il y a deux aspects : il est evident que sur l'aspect stratégique, militaire et conventionnel, l'ascendent est plutôt français et il est évident que, sur le plan monétaire, l'ascendant est allemand ". Mais si nous passons à une monnaie unique à la première écheance, c'est à dire celle du 1er janvier 1997 comme M MINC le souhaite, l'ascendant allemand se verrait réduit dans une monnaie unique. Dans 50 ans on verrait se profiler trois zones : les Américains avec une frontière commerciale et une monnaie unique dans une zone de libre-échange qui irait du Canada à l'Amérique du sud, les Asiatiques avec une frontière commerciale et une monnaie forte representé par le yen et le dollar et l'Europe qui n'a pas encore de monnaie unique. Dans ce contexte, elle sera"écrabouillée". "Le grand geste à faire est de dire que notre frontière nucléaire se situe dans la frontière orientale de l'Allemagne. Je crois qu'il faut voir que l'Europe, telle qu'elle se bâtit en dehors de ce noyau, est un espace de coopération concurrentielle entre des sous-ensembles, de sorte que nous devons, au moment où les allemands vont pousser à l'adhésion à l'Est avec les transferts que cela représente, prendre des initiatives pour être, nous, les "chefs" du lobby latin... Il y a la place en Europe pour une Europe latine ". - Alain MINC écrit, dans le livre d'or de l'émission, une phrase de Romain ROLLAND: "En voulant, on se trompe souvent. En ne voulant pas, on se trompe toujours ".Les invités présents sur le plateau : Jean Baptiste FOUCAULD, Commissariat du Plan. Jean Paul DELEVOYE, Président Association des maires de France. Jean Paul FITOUSSI. Simon NORA. Isabelle BOUILLOT, Directeur du Budget. Dominique BALMARY, Délégué de l'emploi.

Émission

L'heure de vérité

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

réalisateur

Jean Luc Leridon

journaliste

Albert Du Roy
Jean Marie Colombani
François d' Orcival

participant

Alain Minc

présentateur

François Henri de Virieu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!