DIRECT UNESCO : ARAFAT/DUPLEX - Vidéo Ina.fr

DIRECT UNESCO : ARAFAT/DUPLEX

Publicité

DIRECT UNESCO : ARAFAT/DUPLEX

F2 Le Journal 20H

video 06 juil. 1994 967 vues 14min 41s

Le leader de l'OLP, YASSER ARAFAT, est interviewé en direct de l'UNESCO où il a reçu cet après-midi, en compagnie de YTZHAK RABIN, premier ministre israélien, et SHIMON PERES, ministre israélien des affaires étrangères, le prix HOUPHOUET-BOIGNY pour leurs efforts en faveur de la paix au Proche-Orient. - PM table autour de laquelle se trouvent YASSER ARAFAT, JEAN MARIE COLOMBANI (Le Monde) et GERARD SEBAG (FRANCE 2). - Question de SEBAG sur les nouveaux "partenaires" : "Nous ne sommes pas seulement partenaires. Nous sommes voisins aussi et nous devons faire la paix des braves... PLus important que mon ami est mon voisin ; on est cousin, car fils d'ABRAHAM". - Question de COLOMBANI sur le discours de RABIN (cf sujet suivant) : "Je traite avec RABIN et PERES. C'est PERES que j'ai vu le plus souvent mais je respecte les deux" / Question sur les progrès de la paix : "Il reste des points à discuter, comme le redéploiement ou le problème des détenus. Je peux dire que la première rencontre avec RABIN ce matin a été positive. J'ai trouvé beaucoup d'échos de leur part et nous avons décidé de reprendre les négociations ce soir. Mais personne n'a de baton magique". - Question de SEBAG sur la présence des colons en territoire autonome : "Nous devons au plus tôt mettre au point les modalités avant le début de la troisième année. Il y a plusieurs points en suspens : Jérusalem, les colonies, les réfugiés, les frontières... Les colonies sont en contradiction avec les lois internationales... On pourrait trouver un accord comme sur le Sina. dans le passé". - Question de COLOMBANI sur les adversaires islamistes de la paix : "En Afrique du Sud, il y a une opposition à l'accord, il y a une guerre en Europe... pourquoi s'étonner de divergences après une longue lutte. En Europe, tout le monde n'est pas pour le marché commun, n'est pas d'accord sur le GATT... Même les envoyés de Dieu n'ont pas été suivis par tous. Nous n'avons pas peur de l'opposition. Nous avons su créer une oasis de paix. Quand je suis allé à Madrid, je n'avais pas la majorité au sein du Conseil National" / Question sur les menaces : "Laissons faire. SHARON n'a t'il pas dit qu'il avait voulu m'assassiner 14 fois... je suis croyant et cette foi est une force". - Question de SEBAG sur la démocratie : "Le redéploiement est en discussion pour organiser les élections" / Question sur une éventuelle opposition : "Y a t'il une seule société sans opposition ? Comment poser une telle question dans un pays comme la France". - Question de COLOMBANI sur la situation sociale des palestiniens : "Il y a eu beaucoup de promesses de la part des occidentaux mais elles n'ont pas été tenues. S'il n'y a pas de soutien à cette paix, comment se poursuivra t'elle ? Les infrastructures sont totalement détruites, il n'y a pas d'eau courante, il y a des problèmes sanitaires et de scolarisation" / Question sur l'aide de l'Europe et de la France : "Les pays ont commencé mais on a besoin de plus. Nous allons commencer de zéro, le chômage est à 58%, Gaza est au bord de la famine. Il y a une prochaine réunion du G7 ; j'en ai parlé à MITTERRAND qui m'a promis d'aborder la question. Nous sommes pauvres mais riches en inventivité. Notre taux de scolarisation est supérieur à celui des israéliens" / Question sur le programme du lendemain : "Je suis prêt à poursuivre. Je peux travailler nuit et jour. Merci".

Émission

F2 Le Journal 20H

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

journaliste

Gérard Sebag
Jean Marie Colombani

participant

Yasser Arafat

AdBlock activé!