Palestine : Interview de Yasser Arafat de retour à Gaza - Vidéo Ina.fr

Palestine : Interview de Yasser Arafat de retour à Gaza

 

Palestine : Interview de Yasser Arafat de retour à Gaza

F2 Le Journal 13H

video 04 juil. 1994 2579 vues 05min 07s

Interview exclusive de YASSER ARAFAT, de retour à Gaza, par GERARD SEBAG. Le chef de l'OLP fait le point de ses intentions et de ses émotions trois jours après son retour. - G SEBAG : "Est-ce que vous réalisez que vous êtes en Palestine ?" - ARAFAT (anglais trad off) en vareuse kaki et keffieh à damiers noirs et blancs : "Je le sens bien avec mon coeur, avec ma conscience avec mon esprit. La dernière fois que j'étais là, c'était clandestinement en 1968, au moment de l'occupation, ici et sur la rive occidentale du Jourdain". - SEBAG : "Quelle a été votre première réaction ?" - ARAFAT : "J'ai prié, j'ai embrassé la terre, c'est la Terre Sainte, c'est la Palestine". - SEBAG : "Pensiez-vous que vous reviendriez un jour ?" - ARAFAT : Je vais vous raconter une histoire. Après avoir quitté Beyrouth, je suis allé à Moscou, c'était au temps d'Andropov. Il m'a demandé ce que j'allais faire. Je lui ai dit que j'avais l'intention de rentrer chez moi, en Palestine. Il était stupéfait. Il y a eu l'Intifada. Après sept ans nous sommes ici. Nous avons fait la paix des braves moi et Rabin. Ce n'est pas qu'une signature, c'est bien plus profond. C'est un accord historique". - SEBAG : "Avez-vous eu un moment de votre vie plus difficile à vivre ?" - ARAFAT : "Ma vie toute entière est difficile". Puis ARAFAT s'explique sur l'avenir : "C'est un premier pas. Il va falloir travailler dur pour développer notre pays. Toute l'infrastructure a été détruite par l'occupation. Nous recommençons à zéro. Donc il nous faut l'aide de nos frères et de nos amis. Nous sommes certains de l'obtenir. Je suis installé définitivement à Gaza , Jéricho et dans trois mois dans le reste de la rive occidentale du Jourdain. - SEBAG lui demande s'il ira à Jérusalem. - ARAFAT : "J'ai le droit d'aller y prier. Personne ne peut m'en empêcher. Mais n'oublions pas que, d'après l'accord, il reste cinq points qui doivent être discutés le plus vite possible, Jérusalem est l'un de ces points. Quand je déciderai d'y aller, j'irai. Je n'ai pas encore décidé d'y aller".

Émission

F2 Le Journal 13H

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

journaliste

Gérard Sebag

AdBlock activé!