Joseph Rovan - Vidéo Ina.fr

Joseph Rovan

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Joseph Rovan

L'heure de vérité

video 12 juin 1994 1093 vues 48min 56s

L'invité de cette Heure de Vérité réalisée en direct du CNIT Images est Joseph ROVAN, né en Allemagne en 1918 et citoyen français depuis 1946 après avoir participé à la Résistance contre le nazisme (torturé par la Gestapo et déporté à Dachau). François-Henri de VIRIEU le définit comme un "penseur et un acteur de la réconciliation" entre ses deux patries. Il est aujourd'hui professeur émérite à la Sorbonne. - Signature du livre d'Or : "La France et l'Allemagne sont désormais condamnées à marcher la main dans la main, comme un alexandrin avec un autre", lettre de Charles de GAULLE à Joseph ROVAN - 1955. - Alain DUHAMEL l'interroge sur l'Allemagne. A propos de la Commémoration du débarquement en Normandie : "Il est naturel que les Allemands n'aient pas été invités... Ce n'est pas le rôle du gouvernement allemand d'y être représenté". Des troupes allemandes appartenant à l'Eurocorps défileront à Paris le 14 juillet : "Il me paraît souhaitable que des troupes étrangères y participent" ; les larmes de Valéry GISCARD d'ESTAING : "il a le droit de penser ça" / Ce qui a changé en Allemagne en 50 ans : "C'est devenu une démocratie... On ne peut éternellement traîner des souvenirs d'une période exceptionnellement noire d'un pays" / Les relations franco-allemandes : "Elles avancent à travers des crises successives ; l'originalité au départ était que nous avions à donner le modèle d'une réconciliation puis d'une mise en convergence entre deux histoires longtemps séparées..." / Les relations de l'Allemagne avec l'Europe de L'Est : "frontières, histoire communes" / Le regard des Allemands sur la France d'aujourd'hui : "Idées fausses : la France est un beau pays pas très sérieux, pas très bien organisé, où l'économie est en retard, mais où il est agréable de passer des vacances..." / Le rôle d'Helmut KOHL et de François MITTERRAND dans les relations franco-allemandes. - Paul GUILBERT (rédacteur en chef au Figaro) : l'Europe et la guerre en Yougoslavie "L'ensemble des puissances occidentales n'ont pas su se préparer à l'événement par exemple en refusant de reconnaître aucun des gouvernements issus de la Yougoslavie titiste..." ; "Il y a cinq siècles que ces peuples s'étripent sauvageusement " ;"La purification ethnique est attribuable à la Serbie, ce n'est pas un simple fait de guerre" / La notion de fédéralisme a-t-elle encore un sens (nation européenne précise de VIRIEU) : "Seuls les Nazis parlent de nation européenne... Moi je connais l'Union européenne du traité de Maastricht..." ; L'élargissement de l'Union européenne sans modification des institutions : "Réticences françaises plus qu'Allemandes sur la réforme des institutions" ; L'élargissement vers l'Est : "Faut-il faire entrer ces pays là, à quel rythme, quel sera le prix à payer ?" / La notion de culture européenne : "L'exigence majeure c'est de savoir trois langues... Il existe une culture européenne qui est la communication entre les cultures nationales et les cultures régionales...". - Question de de VIRIEU sur le devoir de mémoire. - Albert Du ROY : l'extension de l'Union politique Europeenne vers l'Est s'arrête à la frontière de la Russie : "Elle restera je l'espère une alliée et il y aura peut-être une sorte de triple alliance entre les Etats-Unis, l'Union européenne et une Russie démocratique et forte..." / Le discours pro-européen du président américain Bill CLINTON : "Il a voulu marquer que l'Amérique a moins de raisons et moins d'obligations d'aider l'Europe et qu'en même temps elle a toujours besoin d'une alliance européenne. C'est une nouvelle forme d'engagement" ; Faut-il une armée européenne intégrée : "Nous avons besoin d'une politique de défense commune..." / L'équilibre Est/Ouest, la position de l'Union européenne par rapport à la Chine : "La nature du pouvoir en Chine n'inspire pas beaucoup de confiance... Nous aurons tous Européens, Américains et Russes, à nous poser des questions sur la manière dont nous allons maintenir nos indépendances dans le monde du XXIème siècle, avec la Chine, l'Inde et sans doute une grande puissance musulmane..." ; Les liens de l'Union européenne avec les pays musulmans d'Afrique du Nord : "Nous ne faisons pas assez pour soutenir ceux qui ne veulent pas de cette rupture culturelle... Si nous les aidons davantage (matériellement, économiquement), nous avons davantage le droit de demander qu'ils nous donnent des garanties sur le plan démocratique" / Ce qui se passe politiquement en Italie : "C'est très grave, l'Italie du sud va passer d'une domination des Démocrates Chrétiens et des Communistes à une domination plus ou moins néo-fasciste...". - Parmi les invités dans le public : Serge Boidevaix, monsieur et madame Citron.

Émission

L'heure de vérité

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

réalisateur

Jean Luc Leridon

journaliste

Alain Duhamel
Paul Guilbert
Albert Du Roy

participant

Joseph Rovan

présentateur

François Henri de Virieu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!