JEAN FRANCOIS DENIAU - Vidéo Ina.fr

JEAN FRANCOIS DENIAU

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

JEAN FRANCOIS DENIAU

L'heure de vérité

video 10 avril 1994 1647 vues 49min 23s

François Henri de VIRIEU reçoit aujourd'hui Jean François DENIAU, député UDF du Cher, et écarté récemment de la conduite de la liste unique de la majorité pour les élections européennes, au profit du maire de Toulouse Dominique BAUDIS. Il est interrogé par Albert du ROY, Alain DUHAMEL et Bernard GUETTA. - A.du ROY - A PROPOS DU SUICIDE DE FRANCOIS HENRI DE GROSSOUVRE :"...Un suicide est un double mystère...Le geste est symbolique...J'avais des rapports d'estime et d'amitié avec lui...L'être humain est une mécanique fragile. Qu'est ce qui fait qu'il casse à un moment?..." A PROPOS DE LA SOIREE TELEVISUELLE SUR LE SIDA :"Initiative spectaculaire, car on a eu beaucoup de retard...On n'en parlait pas..." "De tout temps les maladies graves ont été cachées, à commencer par la tuberculose...Seule l'action des pouvoirs publics peut mettre en place le dépistage...La France est très en retard par rapport aux autres pays d'Europe car il ne fallait pas en parler en public...L'exclusion des hommes politiques a évité la bagarre pour le "moi d'abord"..." A PROPOS DU CHOIX DE DOMINIQUE BAUDIS COMME TETE DE LISTE :"Des gens ne m'aiment pas...Il y avait aussi un problème de tactique du parti...Et une différence de personnalité : il est jeune, c'est un homme de télévision...Et il n'avait pas exprimé de réserves pour le oui à Maastricht..." "Je suis de la même famille politique...Je ne suis pas sur la liste car on ne me l'a pas demandé..." "Tout vote est un acte politique...L'Europe est la grande idée de ce siècle et quasiment la seule...Mais on ne peut éviter le rapport avec la politique intérieure..." A PROPOS DU MALAISE DES JEUNES :"L'Europe a fait rêver les Français il y a quelques années...Le gouvernement doit donner aux jeunes un espoir...Il faut résoudre le problème du premier emploi, où, alors que vous êtes débutant, on vous demande de l'expérience!... Aujourd'hui nous avons de fausses sécurités : avoir un diplôme par exemple...C'est faux, ce n'est plus comme çà." - F.H.de VIRIEU - A PROPOS DE LA CREATION D'UN INSTITUT EUROPEEN DE RECHERCHE SUR LE SIDA : "Je me suis beaucoup battu pour l'Airbus...J'ai proposé la création d'un Institut pour le cancer..." - A. DUHAMEL - A PROPOS DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE :"Ma plus grande satisfaction : l'aide au 1/3 monde, il fallait que l'Europe se donne une image...J'ai inventé le STABEX, c'est à dire aider les pays du tiers monde à avoir des ressources naturelles par leur travail naturel... Ma plus grande déception : au moment de l'entrée de l'Angleterre, j'aurais voulu que l'on change le mécanisme, au lieu d'additionner simplement les pays...Tous les gouvernements ont refusé..." A PROPOS D'UNE REFORME DE LA PRESIDENCE :"Elle est nécessaire...Il faut renforcer le pouvoir du Parlement pour la législation et la réglementation, en liaison avec les parlements nationaux..." A PROPOS DE L'APPORT DE JACQUES DELORS ET DE SA SUCCESSION EVENTUELLE PAR LEON BRITAIN :"Pas de préférence pour son successeur...Jacques DELORS a joué un rôle important au coeur de beaucoup de crises...Mais il a dit "Dans 5 ans, plus de 80% de la vie des Français sera réglementée depuis Bruxelles." Il a joué contre l'Europe, il a fait peur." COMMENT FAIRE POUR DONNER A L'EUROPE DES POUVOIRS SUFFISANTS SANS QU'ELLE SE MELE DES AFFAIRES NATIONALES :"Avec le système de subsidiarité...Il faut un état d'esprit...Une vie démocratique plus proche des gens est nécessaire." COMMENT EVITER LES MASSACRES EN YOUGOSLAVIE :"...2 ans que je souhaite le changement du mandat des Nations Unies...L'ONU ne doit plus attendre...Je suis pour une force d'intervention européenne, avec ceux qui veulent...Il fallait intervenir, ne pas mettre tout le monde sur le même plan, et proposer une solution...C'est une des leçons les plus graves pour l'Europe." COMMENT FABRIQUER UNE AME EUROPEENNE :"J'ai proposé la création d'un Institut européen pour la recherche contre le cancer, j'ai proposé une disposition européenne pour l'aide au premier emploi...L'Europe doit jouer la concurrence entre les pays par le haut...CLINTON a dit "Il n'y a pas d'intérêt stratégique américain en BOSNIE", mais les droits de l'homme sont notre intérêt stratégique..." - F.H.de VIRIEU - DEBAT DANS LA NOUVELLE EDITION DE SON LIVRE : L'EUROPE EST ELLE FAISABLE SANS L'ACCORD DES AMERICAINS ? :"Le vrai problème c'est l'identité européenne...Il faut fabriquer une civilisation parallèle, qui doit se faire en étant différente des USA." - B. GUETTA - SUITE A L'ARRESTATION D'UN DISSIDENT PENDANT LE VOYAGE D'EDOUARD BALLADUR :"Les Chinois faisaient manifestement de la provocation...J'aurais pris le dirigeant à part en lui disant que j'étais prêt à ne rien dire s'il me promettait de libérer les prisonniers 3 jours après mon départ...Ne pas s'engager dans un match...Maintenir le dialogue...Ce qui les embête le plus, c'est qu'on parle d'eux." A PROPOS DE LA PRUDENCE ADOPTEE DANS LA PRESSION SUR LA CHINE :"...Plus une dictature est dure et lointaine, plus il est difficile de l'influencer...Dans le cas de l'URSS, c'est au moment où elle s'est ouverte qu'on a pu tenter quelque chose." A PROPOS DE LA PRESSION DES ALLEMANDS POUR L'INTEGRATION DE L'EUROPE CENTRALE DANS L'UNION EUROPEENNE :"...Progressivement nous digérons les accords, il faut une période de transition et des étapes : les intégrer d'abord dans le politique, puis dans le militaire...Ce n'est que de la technique...Les pays ont besoin de perspective, et d'un peu d'obligations..." A PROPOS DE LA CRISE EN ALGERIE :"Le FIS est une structure de pouvoir qui profite de l'écroulement du FLN...La crise a déjà eu lieu, bien qu'il y ait encore un Président dans son palais qui essaye de sauver quelque chose...Il faut dire que nous sommes pour la démocratie, et aider les démocrates." - F.H.de VIRIEU - UNE PROXIMITE PLUS GRANDE DE D.BAUDIS, OU DE P.DE VILLIERS ET DE SA LISTE DISSIDENTE ? :"Aucun problème de choix, j'ai appelé à voter Maastricht. Je suis pour la construction européenne..."

Émission

L'heure de vérité

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

participant

Jean François Deniau

présentateur

François Henri de Virieu

AdBlock activé!