L'Heure de Vérité : François Bayrou - Vidéo Ina.fr

L'Heure de Vérité : François Bayrou

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

L'Heure de Vérité : François Bayrou

L'heure de vérité

video 09 janv. 1994 2253 vues 50min 45s

Invité de l'Heure de Vérité, François BAYROU, ministre de l'Education nationale, professeur agrégé et Sec général de l'UDF, une semaine avant la grande manifestation prévue à Paris pour la défense de l'école publique en réaction contre le projet de la révision de la loi Falloux limitant les aides publiques à l'enseignement privé (révision votée le 15 décembre 93 par le Sénat). - Présentation par François-Henri de VIRIEU lançant le débat sur ce sujet. - Quart d'heure de Laurent JOFFRIN du Nouvel Observateur, sur la La.Cité, l'école de la République, impartiale. François BAYROU explique qu'il faut rassembler. "Le service public, l'école publique sont prioritaires et le deuxième chemin c'est l'école sous contrat, peu concurrentielle de l'école publique. Les maîtres sont payés, formés et respectés" Il rappelle la querelle de 84 quand on a voulu supprimer cette école-là, on voulait former un grand servic public unifié. Moi je veux un grand service public pluraliste ". Le Ministre rappelle la loi Falloux : "Une école Publique ou privée ce sont des maîtres et des murs. Des maîtres et des bâtiments. Dans l'école publique et dans l'école sous Contrat, ces maîtres sont naturellement payés par l'Etat... Quant aux bâtiments dans l'école publique ils dépendent à 100% à la Collectivité locale et dans l'école sous Contrat, leur charge est aux familles. La loi qui a été votée, c'est simple, c'est dire qu'on donne aux Collectivités Locales, aux Communes et aux Départements d'aider les familles à entretenir leurs bâtiments. Est-ce que ça vaut ce charivari ? (... ) On passe son temps à susciter des peurs. Pas de menaces. Je propose à responsables de syndicats de s'asseoir à la même table. Seule obligation que l'Ecole sous Contrat n'ait pas par rapport à l'Ecole Publique, c'est la carte scolaire (...) Ca fait quinze ans qu'on demande toujours plus à l'école. On lui demande de résoudre les problèmes de la société française. Elle ne peut pas les résoudre tous" (...). - A la question "pourquoi cette extrême urgence? " FB : "Je veux dédramatiser cette affaire ". François BAYROU montre à l'antenne une photocopie de la loi Falloux" La loi Falloux c'est cela. Sur un quart de page, on a déposé plus de 6 000 amendements, autrement dit 260 amendements par lignes et la discussion entre juin et décembre a duré au total plus de 49 heures. Le débat a été interrompu en juillet par le président de la République Je ne polémique pas (...) Peut-on aider les familles à entretenir les bâtiments (des écoles privées) ? C'est le seul objet de la loi ". (...) - Quart d'heure de Jean-Marie COLOMBANI demandant si le président de la République qui a refusé d'inscrire à une session extraordinaire du Parlement n'avait pas donné au gouvernement un bon conseil ? N'est-ce pas avoir tendu une perche à la Gauche ? François BAYROU : "Le seul but du Gouvernement n'est pas de déplaire au PS. Je dis tranquillement que le Gouvernement n'a qu'une ligne. Faire ce qui est juste et le faire courageusement". Il cite l'exemple du Gatt (...) Pourquoi une chose aussi faible produit-elle un charivari aussi important ? ...C'est évidemment que c'est utile à un certain nombre de politiques qui n'avaient rien à se mettre sous la dent (...) Quand on regarde les politiques et les Socialistes qu'est-ce qui frappe ? C'est la marée d'hypocrisie qu'ils développent dans cette affaire. Ce qu'ils reprochent au Gouvernement et à cette Majorité c'est exactement ce qu'ils ont fait eux-même ". Il cite ROCARD sur l'Agriculture et le système éducatif agricole"Il a fait adopter exactement cette même liberté-là ". (...) ROCARD a dit qu'à Conflans Ste-Honorine il aidait l'école Privée... C'est l'hypocrisie complète. Hypocrisie d'un certain nombre d'organisateurs de la manifestation" Il attaque son prédécesseur J LANG. - Sur la façon dont CHIRAC et SEGUIN ont dit aux laïques "Comme je vous comprends" ? FB : "Les critiques viennent de l'opposition. Petit coup de griffe à la Majorité. Le but, essayer de faire que le premier ministre sorte de son rôle pour entrer dans la polémique politicienne (...) Ce sont les socialistes qui essaient de se refaire une santé". "J'ai dit qu'il fallait réformer le Collège... La crainte des enseignants c'est qu'on leur mette tout sur le dos. Parmi ceux qui défileront ce sont eux qui m'intéressent le plus ". Question Européenne. Le camp des Anti-Maastricht recule ? FB"La très importante affaie du Gatt a ouvert les yeux à beaucoup. Sans l'Europe rien n'aurait été possible. Grâce à l'Europe nous avons eu une grande caisse de résonnance ". - Sur la Candidat de la majorité pour les Européennes, FB: "Le problème de la tête de liste n'est pas tranché... Il faut des gens qui aient une figure représentative pour l'opinion publique et attachée à l'Europe... Il faut quelqu'un qui soit sympathique et qui regroupe autour de lui ". Quelqu'un comme DENIAU : FB"Il n'est pas le seul ". Il ajoute que l'UDF sera présente aux présidentielles. - Sur la COHABITATION : FB"C'est la cohabitation. Ca a ses avantages et ses inconvénients ". - Sur MODIFICATION du REGIME DES VACANCES : FB explique qu'actuellementil n'y a pas de 3ème trimestre. Propose que les élèvent sortent plus tôt après le 20 juin mais pas un examen organisé avant qu'ils ne sortent. - Quart d'heure Albert DU ROY. Sur Loi FALLOUX et recours avis du Conseil Constitutionnel : FB"Je crois à la sérénité du conseil Constitutionnel. Je ne vois pas que le Conseil Constitutionnel pourait rejeter la loi ". - Sur la guerre des écoles, instits et curés ? FB"Les deux écoles de France ont les mêmes obligations les mêmes devoirs : le respect de la La.Cité... Dans la sté actuelle avec la montée des violences des intolérances, l'humanisme chrétien et la. Que devront s'allier car il n'existe qu'une seule digue à ces débordements : l'école. La laïcité est un devoir de l'école publique comme l'école sous Contrat. Elles doivent travailler ensemble ". Il fait part de ses objectifs pour

Émission

L'heure de vérité

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

journaliste

Laurent Joffrin
Albert Du Roy
Jean Marie Colombani

participant

François Bayrou

présentateur

François Henri de Virieu

AdBlock activé!