Jacques Delors - Vidéo Ina.fr

Jacques Delors

Publicité

Jacques Delors

F2 Le Journal 20H

video 01 janv. 1993 1605 vues 06min 51s

En ce 1er jour d'ouverture du grand marché en Europe, Jacques DELORS, president de la commission européenne vient parler de politique étrangère mais aussi de son engagement politique au sein de la social démocratie.DELORS sur la prochaine rencontre de Bush et Mitterrand sur la Bosnie "réunion utile en ce moment, demain s'ouvrira la réunion des Présidents des 3 communautés de Bosnie Herzégovine à Genève, on y négociera le cessez le feu et un accord sur le dessein de la Bosnie...en cas d'échec il faudrait que l'ONU vote une nouvelle résolution qui permettrait de faire la guerre à la guerre".A la question d'Hervé CLAUDE sur l'engagement des Européens derrière les Etats Unis "les Européens suivront les Etats Unis, oui, je pense...j'ai dit qu'on ne pourrait arrêter la guerre sans une menace de réplique militaire crédible, la grande responsabilité revient à Milosevic avec son idéologie de nettoyage ethnique, tout cela est inacceptable, se ranger derrière les Etats Unis n'est pas un aveu de faiblesse, seule l'Alliance Atlantique a les moyens d'une intervention, normal de travailler au coude à coude...la Communauté européenne a manqué de vision, c'est anormal...on peut s'attendre à un changement d'attitude de la Russie, envisager un scénario catastrophe par exemple...". - sur la partition de la Tchécoslovaquie qui prend effet aujourd'hui également "les Tchèques et les Slovaques ont décidé non sans mal de se séparer, c'est avec stupeur que Tchèques et Slovaques ont découvert les douanes entre leurs 2 pays, économiquement cette partition n'est pas bonne, l'Europe ne doit pas se résoudre au triomphe du tribalisme...". - sur l'intégration politique en Europe de l'Ouest "on doit saluer le grand effort de paix à l'Ouest de l'Europe, je suis heureux en tant qu'artisan de la construction européenne mais je n'ai pas voulu fêter l'ouverture des frontières, eu égard aux tragédies dans le monde" "Communauté qui manque trop de vision politique, Maastricht venait trop tôt, je l'ai toujours pensé mais l'Histoire va tellement vite que nous risquons de perdre les acquis des Pères de l'Europe d'il y a 40 ans..." - sur les prochaines échéances politiques en France "je garde mes réserves en tant que Président de la Commission mais j'irai aider quelques amis avant la campagne électorale bien sûr, je ne veux pas trop intervenir...je réunirai tous les responsables socialistes d'Europe, nous allons réaffirmer le goût de se dire socialiste, ce ne sera pas facile mais je veux expliquer aux Français ce que le socialisme leur a apporté depuis 40 ans". - sur la statue Europa, oeuvre du sculpteur Robert Louis Chabanon qui sera reproduite sur le pommeau de l'épée du même nom "symbole important pour montrer sa force". - En plateau, la statue.

Émission

F2 Le Journal 20H

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

journaliste

Hervé Claude

participant

Jacques Delors

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!