René Rémond - Vidéo Ina.fr

René Rémond

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

René Rémond

L'heure de vérité

video 20 sept. 1992 1410 vues 59min 16s

René REMOND, historien, politologue, ancien président d'université, est l'invité de "L'heure de vérité". En ce jour de référendum sur la ratification du traité de Maastricht, il est interrogé successivement par Jacques DUQUESNE (journaliste et écrivain), Jean-Marie COLOMBANI, et Alain DUHAMEL. - Interrogé par Jacques DUQUESNE, René REMOND évoque le processus de sécularisation dans la société française, la distension des liens des catholiques et des protestants avec l'institution ecclésiale, la réaction de la société à la morale sexuelle de l'Eglise, les prises de position de plusieurs évêques dans le débat actuel sur l'Europe, le courant de droite contre-révolutionnaire chez les catholiques, le célibat des prêtres et le problème de la raréfaction des vocations dans l'Eglise. - Interrogé par Jean Marie COLOMBANI, René REMOND donne son avis sur trois critiques majeures du système éducatif français. A propos de la responsabilité de l'école dans le niveau de chômage (l'école est une usine à chômeurs), il pense que "l'enseignement n'a pas pour seule finalité de préparer des agents de la production" et que cette critique a perdu de son actualité et de sa pertinence. Il n'est pas partisan de supprimer les filières de formation universitaire qui n'ont pas de débouché professionnel immédiat. A propos de la critique concernant la baisse du niveau scolaire, René REMOND évoque les difficultés de l'Education nationale à "digérer une société complexe" et à intégrer certains éléments, le fait que le système actuellement forme toute une génération et non plus une élite, la multiplication des capacités d'accueil des élèves et du nombre des enseignants depuis trente ans. Il pense qu'il est indispensable de diversifier l'enseignement et d'essayer de le personnaliser. Quelques unes des réformes de Lionel JOSPIN lui paraissent heureuses. Il pense que "l'économisme" n'est pas étranger à la disparition des langues anciennes, que la société n'aide guère l'enseignement à définir ses finalités, et que la plupart des enseignants ne savent pas bien ce que la société attend d'eux. A propos de la troisième critique (l'Education nationale est un monstre ingérable qu'il faudrait décentraliser), il se déclare partisan de l'autonomie des établissements et d'une meilleure association des collectivités locales et des régions aux décisions prises. - René REMOND répond à une question de François-Henri de VIRIEU concernant la réconciliation entre l'enseignement et l'entreprise. - Interrogé par Alain DUHAMEL, René REMOND évoque les sondages d'opinion et leurs discordances au cours de la campagne référendaire, la loi qui interdit de publier des sondages pendant la dernière semaine avant le vote, l'influence des sondages en période de campagne électorale, la crise de la participation électorale et de la représentativité. Il reste favorable à la tenue du référendum sur la ratification du traité de Maastricht. Il analyse l'évolution du comportement des électeurs, aujourd'hui plus "volatiles", imprévisibles et autonomes vis à vis des formations politiques ("les Français n'ont jamais aimé les partis"), évoque la crise qui affecte les partis politiques. Il est partisan du mandat présidentiel à sept ans non renouvelable. Enfin, il ne se prononce pas sur la question de la transparence médicale du chef de l'Etat. - Interrogé par François-Henri de VIRIEU, René REMOND regrette que le système éducatif n'assure pas l'instruction civique.Personnalités filmées dans le public : le prêtre Alain MAILLARD de LA MORANDAIS, Noël COPIN (La Croix), Pierre NORA (directeur de la revue "Le Débat").Dédicace de René REMOND sur le livre d'or de l'émission : "Tout homme a droit à la vérité. La vérité aussi a des droits sur chacun de nous".

Émission

L'heure de vérité

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

réalisateur

Jean Luc Leridon

participant

Jacques Duquesne
Alain Duhamel
Jean Marie Colombani
René Rémond

présentateur

François Henri de Virieu

AdBlock activé!